JO - Natation (H) - Florent Manaudou dans le club fermé des Français médaillés dans trois éditions des Jeux différentes

·4 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En argent sur 50m, ce dimanche à Tokyo, Florent Manaudou a remporté sa troisième médaille sur la distance après l'or de 2012 et l'argent de 2016. Il rejoint les athlètes français médaillés olympiques sur une même épreuve individuelle dans trois éditions des Jeux différentes. Louis Hostin (haltérophilie), pionnier en 1936 L'haltérophile Louis Hostin est le premier Français à avoir gagné trois médailles lors d'une même épreuve individuelle aux Jeux Olympiques. Dans la catégorie des -82 kg, il fut d'abord médaillé d'argent à Amsterdam en 1928, avant de se parer d'or deux fois, à Los Angeles en 1932 puis à Berlin en 1936. Christian D'Oriola (escrime), un fleuret en or Christian D'Oriola a ouvert très jeune son palmarès olympique. Il n'avait que 19 ans quand il remporta l'argent au fleuret à Londres en 1948. Il fut ensuite sacré champion olympique à Helsinki en 1952 et à Melbourne en 1956. Aux Jeux, D'Oriola remporta aussi l'or en fleuret par équipes en 1948 et 1952. Le quadruplé de Daniel Morelon (cyclisme sur piste) Daniel Morelon n'a pas gagné trois, mais quatre médailles dans une même épreuve individuelle aux JO. Sa spécialité, c'était la vitesse. Morelon commença par le bronze à Tokyo en 1964, puis remporta deux titres olympiques à Mexico en 1968 et à Munich en 1972. Et il fut encore en argent à Montréal en 1976. Daniel Morelon fut également champion olympique de tandem en 1968 avec Pierre Trentin. Philippe Riboud (escrime), trois podiums mais pas d'or Philippe Riboud n'a jamais été champion olympique en épée individuelle. A Moscou en 1980 et à Los Angeles en 1984, il récolta du bronze. Puis à Séoul en 1988, il fut médaillé d'argent. C'est par équipes que Riboud remporta l'or. Il fut champion olympique en 1980 et 1988 (et en argent en 1984). Six médailles, deux pour chaque métal. Jean-François Lamour (escrime) sabre le champagne A l'inverse de Riboud, Jean-François Lamour fut deux fois champion olympique en individuel mais jamais par équipes. Au sabre, il décrocha l'or à Los Angeles en 1984 et à Séoul en 1988. Lamour visa le triplé aux Jeux de Barcelone en 1992 mais décrocha finalement la médaille de bronze. Il fut aussi deux fois médaillé par équipes. David Douillet (judo), le bronze avant un doublé en or David Douillet ouvrit son compteur de médailles aux Jeux par du bronze à Barcelone en 1992, dans l'épreuve-reine des lourds au judo (+ 95 kg puis +100 kg). Il remporta ensuite deux médailles d'or à Atlanta en 1996 puis à Sydney en 2000, devenant ainsi l'un des plus grands judokas de l'histoire. Les trois métaux pour Laura Flessel (escrime) Laura Flessel fut la première femme à remporter trois médailles aux JO dans une même épreuve. Elle commença de la meilleure des manières, en décrochant l'or à l'épée à Atlanta en 1996, pour l'apparition de l'arme chez les femmes au programme olympique. Suivirent le bronze à Sydney en 2000 et l'argent à Athènes en 2004. Tony Estanguet (canoë slalom) trois fois champion olympique Tony Estanguet est le seul Français à avoir été trois fois champion olympique sur une même épreuve individuelle aux Jeux. En canoë monoplace (C1), il s'imposa au slalom à Sydney en 2000 et à Athènes en 2004. Estanguet passa à côté de son épreuve à Pékin en 2008, mais il retrouva le chemin de l'or à Londres en 2012. Mahiedine Mekhissi, le seul en athlétisme Médaillé d'argent inattendu sur 3 000 m steeple à Pékin en 2008, Mahiedine Mekhissi confirma ensuite, en étant de nouveau argenté à Londres en 2012. Il compléta son palmarès aux Jeux Olympiques par du bronze à Rio de Janeiro en 2016, après avoir bénéficié de la disqualification du Kényan Ezekiel Kemboi. Et Martin Fourcade aux JO d'hiver Aux Jeux Olympiques d'hiver, un seul Français a récolté trois médailles dans une même épreuve individuelle. Martin Fourcade a réussi cette performance au biathlon, dans la mass start. Le Français a été deux fois médaillé d'argent, à Vancouver en 2010 puis à Sotchi en 2014, avant d'être sacré champion olympique à Pyeongchang en 2018. Teddy Riner, les quatre à la suite Avec Morelon, Teddy Riner est le seul athlète français à avoir été médaillé quatre fois dans une même épreuve, celle des lourds en judo. A Pékin en 2008, à seulement 19 ans (et en étant déjà champion du monde), il décrocha du bronze. Puis ce fut la consécration olympique à Londres en 2012 et à Rio de Janeiro en 2016. Cette année à Tokyo, Riner a tenté le pari d'un troisième titre, mais il a finalement décroché une nouvelle médaille de bronze. Florent Manaudou à toute vitesse A Londres en 2012, Florent Manaudou avait déjoué tous les pronostics, en devenant champion olympique du 50 m. A Rio de Janeiro en 2016, il décrocha une médaille d'argent, puis annonça qu'il faisait un break dans sa carrière. Manaudou replongea finalement avec les Jeux de Tokyo dans le viseur. Pari gagné après la médaille d'argent remportée dimanche. lire aussi Toute l'actualité des JO de Tokyo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles