JO - Natation (H) - Léon Marchand : « Je n'ai plus rien à perdre »

·5 min de lecture

Qualifié à 19 ans pour la finale du 400m 4 nages avec le 7e temps, Léon Marchand sait qu'il a rempli son contrat. Déception en revanche pour le 4x100m féminin, qui n'ira pas en finale. Léon Marchand (7e temps des séries du 400m 4 nages H en 4'10''09, qualifié pour la finale la nuit prochaine) : « Franchement, c'était génial. C'était une course de fou et pas mal de stratégies différentes. J'ai réussi à faire mon chemin et du coup à passer en finale. Je suis hyper content, franchement c'est une bonne entame de compet. Ma stratégie, c'était le premier 200m plutôt placé, parce que je sais que je suis moins bon que les autres. En brasse, j'ai le meilleur passage donc j'y vais à fond, je vois que ça remonte donc ça fait du bien au mental, et après, en crawl je donne tout. Léon Marchand « J'espère que j'ai bien lancé la team et que ça va perfer pour la suite » Ça fait bizarre de ne pas voir (Daiya) Seto (champion du monde en titre, 8e temps) en finale, sachant qu'il était favori. Il a peut-être un peu trop géré, je ne sais pas ce qui s'est passé. Après, le niveau était vraiment relevé, 4'10'' pour entrer en finale, c'est du jamais vu. Ça promet une belle finale demain. Je n'ai plus rien à perdre, je rentre en finale aux Jeux. Je vais kiffer et puis on verra bien. J'espère que j'ai bien lancé la team et que ça va perfer pour la suite. » lire aussi Léon Marchand qualifié pour la finale du 400m 4 nages à Tokyo Marie Wattel (8e temps des séries du 100m papillon F en 57''08, qualifiée pour les demi-finales la nuit prochaine) : « C'est pas trop mal, pas loin de mon meilleur (57''00). J'aurais aimé claquer mon meilleur temps dès les séries. Ce n'était pas une course parfaite, j'ai tout donné pour essayer d'aller chercher une bonne place en demi-finale. Ma marge de progression est dure à quantifier mais je suis plutôt satisfaite. Ça nage extrêmement vite. Je vais tout donner demain (la nuit prochaine) et on verra bien. » Charlotte Bonnet, éliminée en série du 4x100m « On n'avait pas le niveau aujourd'hui » Charlotte Bonnet (10e temps des séries du 4x100m F, équipe de France éliminée) : « Je ne me sentais pas hyper bien dans la course. Ce n'est jamais facile de rentrer dans la compétition avec un relais où on a de l'ambition. C'est comme commencer avec sa course principale, ce n'est jamais facile. Les filles étaient déçues, forcément moi aussi, mais dans la vie, on fait des choix. Avec le staff, on a décidé de ne pas aligner la meilleure équipe. On n'avait pas le niveau aujourd'hui. Les filles n'ont pas nagé à leur meilleur niveau, moi non plus même si je fais un temps correct. L'important, c'est d'arriver à switcher, j'ai pu apprendre à le faire dans le passé. À part Anouchka (Martin), on n'a pas fini nos épreuves individuelles et relais. Il faut passer à autre chose et continuer la suite de la compet. » lire aussi Pas de finale pour les Bleues du 4x100m aux JO de Tokyo Fantine Lesaffre (13e temps des séries du 400m 4 nages F en 4'41''98, éliminée) : « Je vais très bien, il y a une semaine, je n'étais pas encore sûre de faire le 400m 4 nages, là je l'ai fait, je l'ai terminé, ce qui était vraiment un gros challenge pour moi avec la saison que j'ai passée et la motivation des derniers mois. Je n'étais pas venue ici pour performer sur 400m 4 nages, je ne vais pas mentir : j'étais venue pour retrouver du plaisir. Par contre, le 200m 4 nages, j'aimerais bien le réussir. J'ai pris du plaisir ces deux dernières semaines, ce que je n'avais pas eu depuis très, très longtemps. Je suis très loin de mon niveau mais je suis contente de ce que j'ai fait ce soir. Je suis réaliste et consciente de ce que je suis capable de faire. » David Aubry, éliminé en série du 400m NL « Je ne sais pas ce qui s'est passé. Je fais mieux aux Championnats de France alors que j'étais mort... » David Aubry (28e temps du 400m H en 3'55''01, éliminé) : « Je suis très déçu. Je ne sais pas ce qui s'est passé. Je fais mieux aux championnats de France alors que j'étais mort... Depuis que je suis ici, je fais des bonnes séances, je suis pas trop mal dans l'eau. À l'échauffement, j'avais vraiment de bons appuis et là, impossible de me mettre dans la nage, je n'avais rien du tout, aucun jus, que dalle ! Le Suisse à côté est parti à fond et je n'ai rien pu faire. Et je ne sais pas pourquoi parce que la préparation s'est très bien passée et que je n'ai plus mal à l'épaule. Il va falloir bien débriefer ça avec Philippe (Lucas, son coach) et voir pour le 800. » Théo Bussière (33e temps du 100m brasse H en 1'0''75, éliminé) : « Le chrono est décevant, j'espérais faire mieux. Mais je suis déjà content d'être là et d'avoir fait la course. Je suis très ému parce que je repense à tous les moments difficiles que j'ai vécus. Nager ma discipline dans ce bassin avec les meilleurs du monde, c'était du bonheur, même si je n'espérais pas un miracle. Il y a du positif et je vais rester concentré pour le relais quatre nages. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles