JO - Natation (H) - Yohann Ndoye Brouard sur son virage raté aux JO de Tokyo : «J'ai une déformation de la cornée»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Disqualifié lundi des demi-finales du 100 m dos aux JO de Tokyo à cause d'un virage raté, Yohann Ndoye Brouard s'est expliqué sur cet incident, ce mercredi. Il souffre d'une déformation de la cornée. Après sa série du 200 m dos des Jeux Olympiques ce mercredi, le Français Yohann Ndoye Brouard est revenu au micro de France Télévisions sur l'incident qui a émaillé sa demi-finale du 100 m dos lundi. Il avait été disqualifié de la course après avoir manqué son virage, un incident qui lui avait valu quelques moqueries sur les réseaux sociaux. Le nageur souffre en fait d'un problème de vue qui ne lui a pas permis de préparer correctement son virage. « Ça a été deux-trois jours un peu compliqués, parce que j'ai reçu pas mal de commentaires assez méchants sur mon virage, a expliqué Ndoye Brouard (20 ans). Je ne l'avais pas expliqué quand j'étais venu à l'interview mais j'ai été ébloui par les spots parce que j'ai un petit problème aux yeux, on l'a vu depuis un an. J'ai une déformation de la cornée. [...] Ce n'est pas la première fois que je suis ébloui comme ça. La dernière fois, à Budapest (lors des Championnats d'Europe), j'a déjà touché avec la tête. »

Le Français a expliqué qu'il allait subir une opération : « Je vais soigner ça, je vais me faire opérer sans doute en septembre, au laser, pour régler tout ça et ça devrait aller mieux. Je ne voulais pas trouver d'excuse parce que je n'ai juste pas été bon. Ce n'est pas de ma faute mais je n'ai pas voulu me trouver d'excuse sur le moment. » lire aussi Yohann Ndoye Brouard, disqualifié en demi-finales du 100 m dos, n'a « pas vu le drapeau » lire aussi Le programme de la natation aux Jeux Olympiques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles