JO de Paris 2024: Gressier, Debauve... Des athlètes français dénoncent le prix des places pour les Jeux

Le prix des billets pour assister aux Jeux olympiques de Paris 2024 fait grincer des dents jusque chez les athlètes qui participeront aux épreuves. Jimmy Gressier, spécialiste du 5.000m et du 10.000m, s'est exprimé sur les réseaux sociaux dimanche. "J’ai vu que les places pour l’athlétisme étaient vendues à un tarif astronomique (de 290 euros à 995 euros, la place). Je trouve ça vraiment abusé, a-t-il expliqué. Comment peut-on mettre des tarifs aussi élevés pour notre sport ? Qui est à la base, un sport abordable pour tous et accessible, où il n’y a pas non plus de très grandes stars."

Le Français explique qu'il ne peut même pas obtenir de places pour ses proches : "Le problème concerne également les athlètes. Nous n’avons pas de passerelle spécifique pour acheter des places aux membres de notre famille (seulement deux places offertes par athlète). On doit passer par la billetterie comme tout le monde. Alors qu’on va représenter les couleurs de la France et de notre pays. J’ai fait le calcul : si je veux faire venir 10 personnes de ma famille, cela me coûtera entre 6000 euros et 7000 euros. C’est totalement hors budget, pour tout le monde pas que pour moi. (…) Je parle du tarif des places, mais il y a aussi le système pour les obtenir : entre les tirages au sort, les dates erronées etc... C’est une vraie galère !"

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

690 euros pour assister à la gymnastique

Il n'est pas le seul à se plaindre du système mis en place. Marine Debauve, ancienne gymnaste professionnelle, championne de France et d'Europe dans les années 2000, souhaitait assister aux épreuves en tant que spectatrice en 2024. "Aujourd'hui je suis très déçue au sujet des Jeux de Paris 2024, a-t-elle écrit sur sa page Facebook. Pendant 15 ans, j'ai donné ma vie à mon sport, la gymnastique. (...) Je pensais que ça m'aiderait à être à la Bercy Arena en tant que spectatrice pour les Jeux de Paris, j'étais heureuse et excitée à l'idée d'ACHETER au moins des billets pour la compétition par équipes et les finales, même si cela coûtait 590 euros (pour deux tickets) ! Et devinez quoi ? Les tickets étaient à 690 euros par personne..."

"Même si je pourrais m'offrir un ticket, ce prix me rend malade, a-t-elle ajouté. J'attendais de profiter du niveau des Jeux olympiques dans mon pays, de vivre l'effercvescence des JO d'une autre façon, pas comme une gymnaste mais comme une spectatrice. J'aime toujours la gymnastique, j'aime toujours les Jeux olympiques pour la magie et l'acomplissement que ça représente, mais aujourd'hui je suis honnêtement triste de ne peut-être pas pouvoir vivre cette expérience. Je me suis entraînée dur à l'INSEP pendant des années, à 20 minutes de la Bercy Arena, et je devrais peut-être regarder les Jeux à la télévision. Petite ironie : il pourrait être plus facile de participer aux Jeux olympiques que d'y assister en tant que spectateur dans mon propre pays... Ça me rend folle." La billetterie continue de faire polémique.

Article original publié sur RMC Sport