JO - La Russie vise 50 médailles aux prochains JO de Tokyo

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le patron du comité olympique russe (ROC) a fixé un objectif d'une cinquantaine de médailles pour les Jeux de Tokyo (23 juillet - 8 août). Il dénonce aussi les sanctions contre le sport russe « injustes » et « excessives ». Privée de son nom, de son drapeau et de son hymne à Tokyo, la Russie ne se présente pas à Tokyo dénuée d'ambition. Dans des propos relatés par l'AFP, le patron du comité olympique russe (ROC), Stanislav Pozdniakov, a confié un objectif de « remporter 40-50 médailles » lors des prochains Jeux Olympiques (23 juillet - 8 août). Un bilan de 50 médailles serait inférieur à celui de Rio, où les Russes avaient glané 56 récompenses. Le record national est fixé à 82 médailles, établi aux Jeux Olympiques de Londres, ramené à 67 breloques à la suite des affaires de dopage. Le sport russe avait été pointé du doigt par le rapport McLaren, publié en 2016 et dévoilant un système de dopage à grande échelle dans le pays. La Russie est depuis suspendue des grandes compétitions internationales par l'Agence mondiale antidopage (AMA) jusqu'en décembre 2022. Initialement sanctionnée pour quatre ans, elle avait vu la sanction allégée et ramenée à deux ans fin 2020 par le Tribunal arbitral du sport (TAS). Le patron du comité olympique russe a regretté une décision qu'il estime « injuste pour nos sportifs » et « excessive ». lire aussi Toute l'actu des JO de Tokyo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles