JO - Tennis (F) - « C'est génial de pouvoir vivre ça », dit Fiona Ferro à propos des JO de Tokyo

·4 min de lecture

Satisfaite de son attitude pour renverser son premier tour aux JO ce dimanche, Fiona Ferro se régale à Tokyo, dans une ambiance très différente de celle du circuit. « Comment avez-vous réussi à renverser la rencontre face à la la Lettonne Anastasija Sevastova alors que vous étiez menée 6-2, 3-0 double break ?
Je ne jouais pas si mal au début, il me manquait juste un peu d'intensité. Je jouais pile sur le bon rythme pour la faire bien jouer. Elle n'a vraiment pas raté grand-chose jusqu'à un set, 3-0. Ensuite, j'en ai mis un peu plus. Je me suis rendu compte que je n'avais quand même pas fait beaucoup de coups gagnants donc j'ai essayé d'être plus agressive, de varier un peu les trajectoires en coup droit. Elle aime bien quand ça arrive tendu, mais elle a une prise un peu marteau donc elle aime beaucoup moins quand on varie les trajectoires sur son coup droit. C'est ce que j'ai essayé de faire. Je me suis vraiment battue du premier au dernier point, j'ai eu un bon état d'esprit. Je suis contente d'avoir tenu. lire aussi Ferro renverse Sevastova Que vous disiez-vous à 6-2, 3-0 contre vous ?
J'ai l'impression que je joue plutôt bien, qu'il ne manque pas grand-chose donc je me dis : ''Allez, continue, essaye d'en mettre un peu plus.'' Avec la chaleur, je sentais que je n'en avais pas énormément sous la semelle, mais il fallait faire le petit effort en plus et le maintenir dans le temps. J'ai vu quelques signes de tension de son côté qui m'ont encouragée à continuer dans cette voie. Fiona Ferro à propos des Jeux Olympiques « C'est un rêve ! Dans ma saison, c'est un grand bol d'air d'être ici. L'ambiance est beaucoup moins pesante que sur tous les tournois depuis le début de la saison avec les bulles » Samedi, vous disiez avoir bien géré la chaleur en double. Comment l'avez-vous vécue en simple ?
Là, c'est autre chose (sourire). Il va falloir bien récupérer. Je joue une fille contre qui il va y avoir beaucoup d'échanges. On est un peu assommées par la chaleur au début. C'est difficile d'être véloce et explosive sur les jambes et dans les frappes. On a l'impression de n'avoir jamais assez de temps entre les points pour récupérer. En plus, il n'y a pas de ramasseurs pour les serviettes donc ça nous prend du temps. Elle, elle enchaîne très vite sur ses jeux de service. Elle voyait que j'avais besoin de temps entre les points, mais du coup, elle se mettait aussi dans le dur. C'est une bataille mentale ?
Oui, bien sûr. Même si elle ne me le montre pas, je sais très bien que c'est difficile. Vu comment je m'entraîne, physiquement, je suis prête. Si c'est dur pour moi, je me dis que c'est aussi dur pour elle. Je me raccroche à ça dans les moments où je me sens moins bien. Comment vivez-vous ces Jeux Olympiques ?
C'est un rêve ! Dans ma saison, c'est un grand bol d'air d'être ici. L'ambiance est beaucoup moins pesante que sur tous les tournois depuis le début de la saison avec les bulles. Ça fait vraiment du bien de côtoyer d'autres sportifs. Dans la chambre, on est quatre, il y a une bonne ambiance. Chez les kinés, on rencontre pas mal d'athlètes français. Au self, on essaye de manger avec d'autres gens. Dans nos temps libres, on a plus l'occasion de socialiser que d'habitude. Vendredi, vous avez participé à la cérémonie d'ouverture. Ne craigniez-vous pas de perdre de l'énergie pour vos matches ?
Ça me prend du jus, mais par rapport à ce que ça m'amène côté émotions... La balance est beaucoup plus dans le positif que dans le négatif. Je pense que ce n'était pas la meilleure des cérémonies à cause du contexte, mais rien que dans le car qui nous emmenait, on était avec les deux porte-drapeau (Samir Aït-Saïd et Clarisse Agbegnenou), il y avait une ambiance de ''ouf''. C'est génial de pouvoir vivre ça. » lire aussi Toute l'actualité des JO de Tokyo lire aussi Le programme du tennis aux JO de Tokyo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles