Alexander Zverev renverse Novak Djokovic et jouera la finale des JO de Tokyo

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C'en est fini des rêves de « Golden Slam » de Novak Djokovic, qui a mené 6-1, 3-2, break, en demi-finales, vendredi, contre Alexander Zverev, avant d'être totalement renversé par l'Allemand (1-6, 6-3, 6-1). 

Grosse surprise en demi-finales des JO de Tokyo, vendredi, puisque l'Allemand Alexander Zverev a éliminé le numéro un mondial Novak Djokovic en trois manches, mettant ainsi un terme aux rêves de médaille d'or du Serbe mais aussi à son ambition de réussir en 2021 le « Golden Slam » (remporter les quatre titres du Grand Chelem plus le tournoi olympique). Au terme d'un retournement de situation rarissime, le n°5 mondial s'est imposé 1-6, 6-3, 6-1 en 2h03. 

Lire aussi Le tableau 

Voilà un dénouement qui était inimaginable au moment où Novak Djokovic s'apprêtait à servir à 6-1, 3-2. Le numéro un mondial, déjà vainqueur cette année de l'Open d'Australie, de Roland-Garros et de Wimbledon, était en train de surclasser Zverev qui, pourtant, ne déméritait pas. L'Allemand avait encaissé deux services gagnants sur ses deux seules balles du break du match (dans son premier jeu de retour de chaque set) alors que le Serbe, lui, en avait concrétisé trois sur quatre pour se retrouver à trois jeux de la finale, vent en poupe et tête au clair. 

Huit jeux marqués de suite ! 

C'est à ce moment, alors que son adversaire servait pour mener 6-1, 4-2, que Zverev tapa deux grands coups du fond, un revers, puis un coup droit, peut-être avec l'énergie du désespoir, pour se porter à 0-30. Djokovic enchaîna alors curieusement deux fois service-volée, pour deux points perdus. Le break était rendu. À partir de cet instant, c'est l'Allemand qui devint le patron sur le court et Djokovic perdit peu à peu la sérénité affichée jusque-là. 

Lire aussi Toute l'actu du tennis aux JO de Tokyo 

Zverev engrangea huit jeux de rang pour passer de 1-6, 2-3 à 1-6, 6-3, 4-0. Djokovic tenta de rassembler ses esprits, en quête peut-être, d'une tension chez l'Allemand à l'approche de la ligne d'arrivée. Mais ce dernier déroula façon rouleau compresseur, concluant sur un revers gagnant avant de se prendre la tête dans les mains et de recevoir une très belle accolade de Djokovic. Le vainqueur ne put retenir ses larmes dans la foulée. 

En finale, dimanche, Alexander Zverev affrontera le Russe Karen Khachanov, tombeur un peu plus tôt de l'Espagnol Pablo Carreño Busta. Ce dernier sera l'adversaire de Novak Djokovic dans le match pour la médaille de bronze. Sûrement pas le métal pour lequel le numéro un mondial était venu au Japon.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles