JO - Tir à l'arc (F) - Lisa Barbelin « fière d'avoir su rebondir » en qualifications

·2 min de lecture

Lisa Barbelin, 21 ans, est satisfaite de sa 13e place obtenue en qualifications du tir à l'arc ce vendredi, malgré une entrée en matière timide. « Cette 13e place des qualifications est-elle un bon résultat ? Oui, et je suis très contente de cette 13e place. Ç'a un peu été les montagnes russes, mais j'ai réussi à rebondir et je suis immensément fière de moi. Je sens que j'en ai encore sous le pied, parce qu'il y avait un peu la « flipette ». Ce sont mes premiers JO et je ne m'attendais pas à autant de pression. À quel moment avez-vous ressenti cette pression ? Étonnement, je n'ai ressenti cette pression qu'à la première flèche. Moi qui suis plutôt stressée d'habitude, je me suis demandée ce matin pourquoi je ne stressais pas. Finalement, ça a bondi en moi à la première volée. Mais j'ai réussi à gérer. Il fallait engranger de la confiance pour que ça se passe mieux. « En arrivant j'ai papillonné, je regardais un peu partout, tous les sports, j'essayais de parler à plein de gens, et ce n'était pas le bon truc à faire Comment s'est passé l'intégration au village olympique, pour vous qui découvrez tout des Jeux ? L'intégration au village s'est bien passée. En arrivant j'ai papillonné, je regardais un peu partout, tous les sports, j'essayais de parler à plein de gens, et ce n'était pas le bon truc à faire. Mon entraîneur (Jean-Manuel Tizzoni) m'a dit qu'il fallait rester focalisée sur ce que je devais faire, qu'il y avait un temps pour s'émerveiller des JO, et un temps pour être dans ces JO. J'ai mis un peu de temps à entrer dans cet état d'esprit, mais c'est cool d'y être arrivée juste là. » lire aussi Le programme du tir à l'arc

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles