JO de Tokyo : Charline Picon, la soif de l’or

·1 min de lecture
Championne olympique de planche à voile RS:X, Charline Picon remet son titre en jeu.
Championne olympique de planche à voile RS:X, Charline Picon remet son titre en jeu.

De quel métal sera ornée sa médaille ? Qualifiée pour la Medal Race de RS:X, Charline Picon est d?ores et déjà assurée de décrocher une médaille en planche à voile, grâce à l?écart qui la sépare de ses poursuivantes. Troisième derrière la Chinoise Yunxiu Lu et la Britannique Emma Wilson, la véliplanchiste rochelaise rêve du doublé olympique, cinq ans après son sacre à Rio. Elle remettra son titre en jeu, plus motivée que jamais, samedi matin.

Originaire de Royan, Charline Picon a grandi près de l?océan. Sa rencontre avec la voile, c?est grâce à un stage en classe de CM2 que la jeune fille l?a faite. Au club nautique de La Tremblade, sur la côte charentaise. Séduite par une semaine d?Optimist, elle décide de s?inscrire pour suivre des entraînements plus réguliers (deux par semaine). Mais faute de place, elle débute par la planche voile. Rapidement, la jeune Charline gravit les échelons de la hiérarchie nationale : championne de France minime (1998) puis cadette (1999, 2000) à deux reprises. Et en classe de première, elle fait le choix de la filière sport-études de La Rochelle, première marche vers le haut niveau.

À LIRE AUSSI« J?ai vu les chiffres, et alors ? » : pendant les JO, les cas flambent à Tokyo

Charline Picon, l?espoir olympique

Deux ans plus tard, Charline Picon entreprend des études de Staps à Poitiers, tout en continuant à naviguer au niveau international. Sérieuse et studieuse, elle mène de front le sport et les études. Mais dans l?ombre de Faustin [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles