JO de Tokyo : Kevin Mayer à la conquête de l'or en décathlon

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C'est peut-être sur lui que reposent les plus grands espoirs tricolores de l'athlétisme aux Jeux olympiques de Tokyo. Le décathlonien Kevin Mayer dispute ses deuxièmes Olympiades dans la nuit de mardi à mercredi, à partir de 2 heures du matin heure française, cinq après sa médaille d'argent à Rio derrière la légende américaine Ashton Eaton. Au Brésil, le Montpelliérain avait enchanté les supporters français par ses performances et son charisme, et le voici en bonne position cet été pour aller chercher la médaille d'or olympique, le Graal absolu, alors qu'Eaton a pris sa retraite sportive. Cinq ans après Rio, le Français se présente comme le favori du concours en tant que nouveau recordman du monde, malgré des derniers Mondiaux frustrants.

>>Réécoutez Le Club Tokyo en replay ou en podcast ici

Un report des JO qui est arrivé au bon moment

Champion du monde en 2017, Kevin Mayer a connu des Mondiaux 2019 à Doha cauchemardesques. En tête après le lancer du disque, le Montpelliérain avait dû abandonner le concours à cause de ses douleurs au tendon d'Achille gauche, aux ischios-jambiers et au genou droit. Le report des JO en raison de la pandémie de Covid-19 lui a permis de se préparer plus sereinement et de franchir aisément les qualifications olympiques plus d'un an après, sur l'île de La Réunion fin décembre 2020, avec le quatrième meilleur score de sa carrière (8.552 points). Une délivrance pour le Français.

LIRE AUSSIJO de Tokyo : que peut espérer la France en at...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles