JO de Tokyo : que peut espérer la France en natation ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La natation est généralement l'un des rendez-vous préférés des supporters français aux Jeux olympiques. Pour cause : la délégation tricolore y a brillé par le passé, notamment aux JO de Londres en 2012 en remportant sept médailles dont quatre titres olympiques. La génération dorée des Yannick Agnel, Alain Bernard ou encore Camille Lacourt a désormais laissé la place à la relève de la natation française. Si une pareille moisson de médailles qu'en 2012 semble hors de portée, les héritiers tricolores essayeront de faire mieux que Rio 2016 où la délégation française était repartie avec trois médailles, dont deux en argent et une en bronze.

Pour cela, la meilleure chance de l'équipe de France de natation reste Florent Manaudou. Médaillé d'or en 2012 sur le 50 mètres nage libre et double médaillé d'argent à Rio en 2016 (50 mètres nage libre et relais 4x100 mètres), le nageur de 30 ans cette année reste la figure de proue de l'Hexagone.

Le défi de Florent Manaudou

Quand il a replongé il y a un peu plus de deux ans après un intermède en handball, Florent Manaudou a annoncé la couleur : remonter tout en haut du podium olympique. Le champion du 50 mètres en 2012 et privé d'or pour un centième à Rio devra faire face à l'Américain Caeleb Dressel, grandissime favori en individuel et en relais sur plusieurs distances. Mais depuis la reprise post-confinement, et surtout dans la dernière ligne droite vers Tokyo, les chronos du nageur tricolore stagnent et il ne s'est classé que cinquième de ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles