JO de Tokyo : les prétendants au rôle de porte-drapeau de l'équipe de France expliquent leur choix

France tv sport
·1 min de lecture

Une femme et un homme porteront le drapeau tricolore lors des cérémonies d'ouverture des jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo cet été (23 juillet au 8 août). Douze athlètes olympiques se sont portés candidats. Parmi eux, sept femmes et cinq hommes, dont Clarisse Agbegnenou, Mélina Robert-Michon, Renaud Lavillenie et Florent Manaudou. Chez les Paralympiques, ils sont sept aspirants, dont Sandrine Martinet-Aurières, David Smetanine, Nantenin Keita et Stéphane Houdet.

Pour la cérémonie des jeux Olympiques :

Renaud Lavillenie (athlétisme) - 34 ans, champion olympique de saut à la perche aux JO 2012 et triple champion du monde en salle

"J’étais déjà représentant de ma fédération il y a quatre ans pour les JO de Rio. La question d'être élu porte-drapeau ne s’est alors pas posée, tant Teddy Riner était le candidat idéal. Désormais, j'ai encore plus d’expérience et la pression du résultat en moins, car j'ai déjà tout ce qu'il faut derrière moi. Pouvoir diriger l'équipe de France vers toujours plus de succès et la préparer pour Paris 2024 peut être une magnifique récompense. La nouvelle règle du duo enlève un poids et a surtout plus de sens. Cela évite de devoir prendre des décisions qui sont parfois très difficiles....

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi