JO - Tokyo songe à transformer ses infrastructures olympiques en établissements médicaux temporaires

·1 min de lecture

Pour lutter contre la pandémie de Covid-19, qui repart à la hausse au Japon, les autorités tokyoïtes réfléchissent à une transformation des infrastructures olympiques et paralympiques en établissements médicaux temporaires, dès la fin des Jeux Paralympiques le 5 septembre. Devant la reprise épidémique qui sévit actuellement au Japon, les autorités tokyoïtes réfléchissent à transformer leurs infrastructures olympiques et paralympiques en établissements médicaux temporaires. Treize provinces, dont celle de Tokyo, sont actuellement en état d'urgence, et ce jusqu'au 12 septembre, devant la flambée de l'épidémie. Selon le journal local Sankei, des experts en médecine ont exhorté le gouvernement de Tokyo à profiter de leurs infrastructures pour lutter plus efficacement contre la pandémie de Covid-19. Cette transformation temporaire des lieux de compétition, comme le centre aquatique de Tokyo ou du complexe multisports Musashino Forest Sport Plaza, ne pourrait cependant advenir qu'à la fin des Jeux Paralympiques, le 5 septembre. Ceux-ci s'ouvriront le 24 août, à huis clos, et alors que 30 nouveaux cas de Covid ont été détectés dimanche parmi les athlètes, selon le diffuseur japonais NHK. lire aussi La délégation afghane privée de Jeux Paralympiques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles