JO de Tokyo : les spectateurs étrangers ne pourront pas assister aux JO

Alexandra Lopez
·1 min de lecture

C’est désormais officiel. Les spectateurs étrangers ne seront pas autorisés à se rendre sur le sol japonais pour assister aux Jeux Olympiques de Tokyo qui se dérouleront du 23 juillet au 8 août, ont annoncé samedi 20 mars ont annoncé les responsables olympiques et les autorités japonaises à l'issue d'une réunion en ligne samedi.

Alors que des rumeurs circulaient depuis l'annonce faite le 9 mars par l'agence japonaise Kyodo News, la décision est devenue officielle ce samedi 20 mars. Les organisateurs ont tranché en faveur de l'absence des spectateurs pour éviter une nouvelle propagation du coronavirus dans la capitale nippone alors qu'un état d’urgence y avait été instauré début janvier suite à la recrudescence des cas positifs à la Covid-19.

"Afin de clarifier la situation pour les détenteurs de billets vivant à l'étranger et de leur permettre d'ajuster leurs plans de voyage à ce stade, les parties côté japonais sont arrivées à la conclusion qu'ils (les spectateurs, ndlr) ne pourront pas entrer au Japon au moment des Jeux", selon un communiqué précisant que les instances internationales olympiques acceptaient cette décision.

Si le report d'un an des JO en temps de paix constituait déjà une première historique, l'interdiction des spectateurs venus de l'étranger est aussi une nouveauté. "Ce n'est jamais arrivé que des spectateurs étrangers soient interdits d'entrer dans le pays-hôte au moment des Jeux, même pendant la grippe espagnole lors des Jeux olympiques d'Anvers en 1920", a expliqué Jean-Loup Chappelet, professeur émérite à l'Université de Lausanne (Suisse) et spécialiste des JO, à l'AFP.

Lire la suite sur France tv sport

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi