Aux JO de Tokyo, le vélo d'Alex Porter se brise en pleine épreuve

·2 min de lecture
Alex Porter, ici photographié au mois de mai 2020, s'en est sorti indemne. (Photo: Daniel Kalisz via Getty Images)
Alex Porter, ici photographié au mois de mai 2020, s'en est sorti indemne. (Photo: Daniel Kalisz via Getty Images)

CYCLISME - Le pire a été évité. Ce lundi 2 août, le cycliste australien Alex Porter a été victime d’une chute violente au cours d’une épreuve des Jeux olympiques de Tokyo. La faute à quoi? Son vélo, qui s’est brisé en plein pendant la course.

Alors que le sportif et le reste de son équipe venaient tout juste de dépasser la barre du kilomètre, son guidon s’est cassé, le propulsant à la renverse sur la piste. D’après le quotidien The West Australia, la vitesse au moment de sa chute a été estimée à 65 kilomètres par heure.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La course a été immédiatement interrompue. Lui, s’est rapidement relevé et a rejoint ses coéquipiers. Il s’en est sorti sain et sauf, mais couvert de quelques égratignures sur le visage, les bras et les jambes. Une trentaine de minutes plus tard, il est remonté sur son vélo pour la course de la seconde chance.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Comment un tel incident a-t-il pu se produire? Selon Bradley Wiggins, c’est en partie due à la nature de la piste, mais aussi à la faible espérance de vie de l’équipement du cycliste. “Ces guidons sont produits à partir d’une impression 3D, ils sont fabriqués sur mesure pour chaque coureur, explique l’ancien vainqueur du Tour de France et recordman de l’heure sur piste. “Ils sont assez fragiles et ont tendance à se fissurer.”

Il ajoute: “C’est aussi un circuit très court en termes d’inclinaison. [...] Compte tenu de la vitesse à laquelle les coureurs roulent désormais, la force d’accélération dans les virages est assez extrême, ce qui les pousse à mettre beaucoup de force dans le guidon.”

Ce n’est pas la première fois qu’Alex Porter se blesse à vélo. En 2018, celui-ci s’était cassé la clavicule, fendu six côtes et avait subi une perforation pulmonaire après les championnats d’Australie de Madison. Cette fois, rien de grave. Cependant, lui et son équipe n’ont pas réussi à faire partie des quatre meilleurs temps, les éliminant par conséquent des médailles d’or et d’argent.

À voir également sur Le HuffPost: Médaillé de bronze, Teddy Riner remercie tous ceux qui l’ont soutenu

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles