JO - Triathlon (F) - Grâce à Flora Duffy, première médaille d'or pour les Bermudes aux JO

·2 min de lecture

Le sacre de Flora Duffy en triathlon, mardi, a permis à l'archipel britannique de trouver de l'or sur le terrain olympique pour la première fois. C'est un rond (ou à peu près) qu'il faut trouver dans un triangle au large des États-Unis et c'est pas facile : 53 km2. Les Bermudes (en anglais Bermuda), pays qualifié de « petite Suisse de l'Atlantique » non pas pour son climat paradisiaque mais pour la qualité de son accueil financier, est une « no-gone zone » pour les pantalons, puisque la plupart des très nombreux hommes d'affaires à mallette y portent le bermuda (le port du pantacourt est peu considéré, voire mal vu) avec veste et cravate, tradition née des policiers. C'est néanmoins en combinaison intégrale que Flora Duffy a donné à son pays sa première médaille d'or olympique en atomisant la course individuelle de triathlon. « C'est un tout petit pays (70 000 habitants) passionné et très organisé pour le sport », nous a-t-elle expliqué. Un pays ? Les Bermudes constituent un des restes des confettis de l'Empire Britannique et ses heureux habitants (revenus élevés mais vie dispendieuse) ont très largement refusé l'indépendance, mais ils font partie des 205 nations engagées aux JO 2020+1. Flora s'est d'ailleurs vu remettre une autre médaille qui brille, la fameuse OBE, par le Prince Charles lui-même. Une seule médaille aux JO jusque-là Les Bermudiens essayent aussi de jouer en short au football, mais les guerriers de Gombey (c'est leur appellation) participent rarement aux qualifications de la Coupe du monde (176e nation mondiale), malgré une victoire record encourageante il y a quelques années contre l'îlet de 5164 habitants de Montserrat (13-0). Le triple-sauteur Brian Wellman avait su donner le bronze à sa patrie lors des Mondiaux 1995. Bermuda est petit mais fait beaucoup. « J'y suis née et j'y habite vraiment », indique Flora Duffy. Elle est, en vérité, principalement domiciliée sur ses deux spots d'entraînement favoris, Stellenbosch, en Afrique du Sud et Boulder, au Colorado, dont elle fréquenta la fac de socio. En triathlon, mais aussi dans une discipline cousine qui associe le VTT, elle est quasiment invincible. Blessée au pied lors d'une victoire à Yokohama en 2018, la double championne du monde était revenue pour l'épreuve test de Tokyo en 2019, où elle n'avait passé la ligne sur tapis bleu qu'en troisième position, mais les deux Anglaises passées devant avaient été disqualifiées pour avoir passé la ligne main dans la main, pratique interdite. Avant Duffy, le boxeur Clarence Hill avait décroché la première et jusque-là unique médaille olympique avec le bronze en poids lourds en 1976, avant de passer pro et de taper David Fry. L'équipe olympique des Bermudes, avec aussi le rasta Dara Alizadeh, vite sorti de l'eau au skiff, a bien sûr défilé à la cérémonie d'ouverture en bermuda.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles