JO - Volley (H) - Les Bleus largement dominés par les États-Unis pour leur entrée en lice aux JO de Tokyo

·2 min de lecture

L'équipe de France de volley n'a pas fait le poids ce samedi face aux États-Unis pour son premier match aux JO de Tokyo. Elle s'est lourdement inclinée trois sets à zéro (25-18, 25-18, 25-22). Les Bleus ont eu du retard à l'allumage ce samedi à Tokyo. Après avoir patienté plus d'une heure avant de pouvoir affronter les États-Unis, le temps que l'Iran prenne le meilleur sur la Pologne au bout du suspense, l'équipe de France n'est jamais rentrée dans son premier match des JO et s'est lourdement inclinée face à d'impressionnants Américains (25-18, 25-18, 25-22). lire aussi Le film d'États-Unis - France Rapidement menés 5-0, les Français ont couru après le score tout au long du premier set (4-11, 12-20) et n'ont jamais été en mesure d'inquiéter les médaillés de bronze à Rio, emmenés par un Taylor Sander très en jambes (15 points, 2 blocs et 1 ace). Un espoir vain dans le deuxième set L'entame de la deuxième manche a été un peu meilleure pour les joueurs de Laurent Tillie, qui espère quitter ses fonctions de sélectionneur sur une médaille au Japon. Parvenant à maintenir un retard de deux points d'écart au fil du set (1-3, 7-9, 15-17), les Bleus ont finalement laissé filer la Team USA, qui n'en attendait pas tant pour remporter le deuxième acte sur le même score (25-18). lire aussi Le programme complet du volley aux JO de Tokyo Earvin Ngapeth, irrégulier ce samedi (9 points, 8 sur 16 en attaque), n'a pas pu mener la révolte française dans le troisième set. Les Bleus ont beau avoir mené pour la seule fois du match (2-1), ils ont rapidement laissé la puissante armada américaine prendre le large (2-7, 7-12, 12-17). Malgré un sursaut d'orgueil en fin de rencontre, avec un écart revenu à deux points d'écart (21-23), les Bleus ont logiquement cédé sur un dernier service dans le filet de Ngapeth. lire aussi L'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo L'équipe de France devra réagir dès samedi face à la Tunisie (9 h 25, heure française). Les Américains, champions olympiques à trois reprises dans leur histoire, affronteront quant à eux la Russie.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles