JO - Volley (H) - Le Brésil bataille cinq sets pour dominer l'Argentine aux JO de Tokyo

·2 min de lecture

Malmené et mené deux sets à rien par l'Argentine ce lundi, le champion olympique brésilien a tremblé avant de s'en sortir in extremis au tie-break (19-25, 21-25, 25-16, 25-21, 16-14), restant ainsi invaincu dans le groupe B des JO de Tokyo. Si l'on veut voir ça par le bout de la lorgnette française, la bonne nouvelle pour Tillie et sa bande, c'est que l'Argentine risque de passer une très mauvaise nuit et ruminer longtemps cette défaite (19-25, 21-25, 25-16, 25-21, 16-14), peut-être même jusqu'à mercredi, jour où l'Albiceleste va croiser les Bleus pour un match décisif dans la course à la qualification en quarts de finale. Car, lundi, à l'Ariake Arena, les Argentins ont eu le voisin brésilien, champion olympique en titre, au bout du fusil. lire aussi Résultats, classement et programme du groupe B Dans un début de match fracassant, guidée de main de maître par Luciano De Cecco, le passeur de Lube Civitanova, portée par les bras armés du pointu Bruno Lima et du meilleur réceptionneur-attaquant de LAM 2020-2021, le Montpelliérain Ezequiel Palacios, l'Argentine a d'abord étouffé le Brésil, totalement dominé en vitesse et en agressivité. Un 4e set renversant À deux manches à rien, la rébellion du champion était attendue. Elle arriva le temps d'un set. Mais dans la quatrième manche, l'Argentine retrouvait du souffle et une vaillance extraordinaire, à l'image de ce contre phénoménal de Sebastian Solé sur Alan, attrapant la balle d'une main, en descendant, pour la poser sur la ligne ! Le Brésil était mené 11-17, brouillon et en déséquilibre total. Le tenant vacillait mais il ne lâchait pas. Lucarelli « scotchait » Lima au mur deux fois et soudain la mécanique offensive argentine se grippait. Mauvaise passe, fautes d'attaque, les Argentins encaissaient un 14-4 et offraient la manche aux Auriverde. France - Argentine et Brésil - Russie mercredi Le tie-break était alors dantesque. De Cecco faisait un point en deuxième touche, Lima (26 points à 67 %) lâchait le bras sans retenue et donnait même le premier mini-break aux siens sur un contre de costaud (9-11). Mais Alan répliquait illico en sortant un service de géant. Le Brésil revenait à l'équilibre, porté par un Leal en totale maîtrise dans le set décisif (7 points), avant de toucher le premier l'en-but sur sa deuxième balle de match et une faute d'attaque de Facundo Conte. Avec ce succès à la bagarre, le Brésil reste invaincu dans le groupe B, à un point de la Russie, qu'il croisera mercredi en soirée. Quant aux Argentins, après tant d'efforts, ils ne comptent qu'un point et devront joueur leur survie dans le tournoi face à l'équipe de France, mercredi également. lire aussi Toute l'actu des JO de Tokyo lire aussi Toute l'actu du volley

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles