La France réalise l'exploit face à la Pologne et se qualifie en demi-finales des JO de Tokyo

·3 min de lecture

L'équipe de France s'est qualifiée pour les demi-finales des JO de Tokyo ce mardi en faisant tomber la Pologne (3-2), double championne du monde.Les Bleus affronteront l'Argentine en demi-finales ce jeudi. 

Présente pour la première fois de son histoire en quarts de finale des Jeux Olympiques, l'équipe de France s'est imposée ce mardi en cinq sets (21-25, 25-22, 21-25, 25-21, 15-9) face à la Pologne, double championne du monde (2014 et 2018).

Habitués à se faire peur depuis le début du tournoi, notamment à cause d'une entame de tournoi manquée face aux États-Unis, les hommes de Laurent Tillie ont appris à franchir des murs et semblent aimer ça.

Lire aussi : Le film de Pologne - France

Après avoir déboulonné la Russie en poules et accroché deux points salvateurs face au Brésil, ils ont cette fois fait tomber l'armada polonaise, emmenée par ses deux terreurs Wilfredo Leon (29 points ce mardi) et Bartosz Kurek (26 pts).

Pourtant, ce sont les doubles champions du monde qui prenaient le meilleur à l'entame de ce choc des quarts de finale. La violence des services adverses acculait les Français, le premier break passant dans les clans des blancs (17-11). Combatifs, les Bleus jugulaient l'hémorragie une première fois (18-17), avant de lâcher la première manche (25-21).

La France au courage et au talent

La pression montait d'un cran. À 20-20 dans le deuxième set, le match pouvait prendre un mauvais tournant. Mais le smash de Trévor Clévenot, suivi d'un bloc d'Antoine Brizard donnait un break d'avance, avant que Clévenot ne conclût la manche (25-22).

Dos à dos, les deux équipes repartaient dans un duel très haut perché où la France tentait d'arrêter la puisse de Leon, qui n'a pas volé son statut de meilleur joueur du monde. Encore une fois les deux équipes se tenaient dans un mouchoir, avant qu'une faute au filet de Clévenot, face passer la Pologne avec trois points d'avance (20-17).

Lire aussi : Programme et résultats du volley aux JO 

Leon terminait le boulot (25-21) et enchaînait tout de suite derrière pour mettre la tête des Bleus sous l'eau (5-2). Mais cette équipe possède une âme. Au courage et au talent des Brizard, Ngapeth et Grebenikov, la France revenait dans le coup et recollait une nouvelle fois grâce notamment à un enchaînement d'une faute de Kurek, en attaque, et un bloc de Le Goff (22-18).

Une ultime attaque de Jean Patry offrait alors la quatrième manche (25-21). Déchaînés, les Bleus gardaient le même rythme au tie-break avec une défense de plus en plus hermétique face aux services adverses et des attaques de plus en plus senties.

Une attaque courte croisée de Clévenot permettait de prendre un peu d'air (5-2). La passe arrière de Brizard pour le smash de Chinenyeze ouvrait la porte (11-6), avant qu'une ultime attaque de Le Goff envoie la France en demi-finales des JO, une première dans son histoire.

Lire aussi : Le plongeon de Laurent Tillie en vidéo

« Il ne faut pas que ça s'arrête, jubilait Laurent Tillie l'entraîneur des Bleus au micro de France Télévisions. C'est vraiment une belle victoire. C'était une équipe favorite avec les Russes et les Brésiliens. On a eu des ressources insoupçonnées. Ils nous ont mis de la pression. On a fait des choix simples et ce sont eux qui ont craqué. C'est magnifique. Pour être là, on a fait trois exploits consécutifs. On a battu l'une des meilleures équipes du monde et maintenant il faut continuer. »

En demi-finales, les Bleus retrouveront l'Argentine, une équipe qui les a battus lors des matches de poule (3-2).

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles