JO - Volley (H) - La Russie fait chuter le Brésil en demi-finales des JO de Tokyo

·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La Russie a dominé (3-1) le Brésil, champion olympique en titre, ce jeudi en demi-finales des JO de Tokyo à l'Ariake Arena. Les Russes défieront la France ou l'Argentine qui s'affrontent à 13 heures, heure française. La Russie a dominé le Brésil ce jeudi en demi-finales des Jeux Olympiques (18-25, 25-21, 26-24, 25-23) à l'Ariake Arena de Tokyo. Les Russes défieront la France ou l'Argentine qui s'affrontent à 13 heures, heure française. Cette première demi-finale entre le Brésil, première nation mondiale et la Russie, troisième au classement mondial, sentait la poudre. Champions olympiques en titre, favoris du tournoi avec la Pologne, éliminée par la France en quarts, les Brésiliens sont tombés de haut. Si la Russie l'avait largement emporté en phase de poules (3-0), le match a été tout autre ce jeudi. Les Brésiliens ont le mieux démarré cette demi-finale. Le premier véritable gros écart s'est créé en milieu de set lorsque les champions olympiques en titre sont passés à +4 (16-12). Un écart qui s'est même creusé en fin de manche grâce à la solidité de la défense brésilienne, impériale au filet. La puissance de Yoandy Leal (6 points dans le 1er set), l'un des bombardiers de la sélection brésilienne, a fait la différence pour permettre aux champions olympiques en titre de virer en tête dans cette première demi-finale (25-18). Plus agressifs, les Russes ont réagi en début de second set. Ils ont creusé un écart intéressant de +6 (12-6), semant un peu la panique dans la maison brésilienne, en perdition offensive (6/27). Grâce à quelques blocs du central Maxim Iakovlev et des attaques dévastatrices de Mikhaylov, les champions olympiques de Londres en 2012 sont parvenus à conserver une légère avance, revenant à hauteur des Brésiliens (25-21). Le troisième set russe, tournant du match Cette demie est ensuite devenue une bataille d'un niveau remarquable. Les Brésiliens, plus tranchants dans leurs attaques, ont repris le dessus en milieu de troisième manche, pensant achever leurs adversaires (20-12). Sauf que les Russes, déterminés collectivement, et dans le sillage d'un Maxim Mikhaylov en feu (14 points à la fin du 3e set), n'ont pas abdiqué en revenant à égalité (23-23). Après une première balle de set à 24-23, les Russes n'ont pas manqué de convertir leur deuxième occasion pour virer en tête. Le tournant de la rencontre. Comme contre la France, lors du dernier match de poule (3-2 pour le Brésil), les Brésiliens ont été grandement malmenés. Mais cette fois, ils n'ont pas trouvé de solutions. Très serré, le quatrième set a aussi basculé en faveur de la Russie, ce qui a scellé le sort de cette demi-finale. Les Russes ont conclu la rencontre sur leur seconde balle de match (25-23).Le Brésil avait disputé toutes les finales olympiques depuis 2004. lire aussi Le programme du volley

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles