Johann Zarco: "Je me considère toujours comme un écolier en MotoGP"

Double champion du monde en Moto2, Johann Zarco découvre cette année la MotoGP au sein de l’écurie Tech3. Invité exceptionnel du Super Moscato Show ce mercredi sur RMC Sport, le pilote français revient sur son premier Grand Prix disputé au Qatar, et sur ses attentes pour le GP d’Argentine.

Johann, quelles sont vos impressions après votre premier Grand Prix en MotoGP disputé au Qatar?

Pour ceux qui ne connaissent pas bien notre discipline, la MotoGP réunit tous les plus grands champions. Je cours par exemple contre le Dieu de la moto, Valentino Rossi. Je suis parti 4e au Qatar et je voulais jouer ma carte à fond. J’ai pris un bon départ, j’étais en confiance, j’ai doublé petit à petit tout le monde et j’ai fait 6 tours en tête. Malheureusement, j’ai chuté. J’étais peut-être parti trop vite. Mais je n’ai pas de regrets, il n’y a pas mort d’homme. Je me dis que je ne vais pas être champion tout de suite, alors pourquoi pas s’amuser sur la piste 

A lire aussi >> MotoGP: Zarco chute pour sa première, Vinales s’impose

Quelle lecture faites-vous de votre chute?

Tout va tellement vite qu’on peut faire une erreur d’inattention à tout moment. Je n’ai pas cherché à aller plus vite, mais les conditions de piste étaient très différentes au fil des minutes avec la pluie et le vent. Le départ a été donné très tard, à 22h, et beaucoup d’humidité est tombée. Ça nous obligeait à ralentir le rythme. Moi j’ai essayé de garder le mien, mais ça n’a pas tenu.

Quelles sont les différences entre le Moto2 et le MotoGP?

Il ne faut pas sous-estimer les autres catégories. Je suis double champion du monde en Moto2, où on est déjà professionnels. Mais en MotoGP,...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages