Johanne Defay en quarts de finale du Pro G-Land

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Johanne Defay à G-Land. (M. Dunbar/World surf league)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La Française Johanne Defay s'est qualifiée ce jeudi pour les quarts de finale du Pro G-Land, 6e manche du circuit pro.

Après quatre jours de calme plat, le Pro G-Land, 6e manche du circuit pro, a enfin repris ce jeudi en Indonésie. Mais seulement pour quatre séries programmées puisque seul le 2e tour (repêchage) du tableau féminin a été lancé. En réalité, il n'y a eu que trois séries à l'eau puisque la première, celle entre Tyler Wright et Bronte Macaulay, n'a pas eu lieu, Wright déclarant forfait (protocoles Covid).

lire aussi

L'actu du surf

Dans la deuxième, le duel attendu entre Johanne Defay et Courtney Conlogue, deux des favorites de l'épreuve, a tourné en la faveur de la Française (13,97 - 10,13). Si les bonnes vagues étaient rares, la Réunionnaise a scoré à trois reprises sur ses trois premières vagues (6,67 deux fois puis 7,30).

La Californienne, elle, n'a pas trouvé de back up à son 7,13. Defay a donc décroché sa place pour les quarts de finale où elle affrontera la septuple championne du monde Stephanie Gilmore. La question est maintenant de savoir si la Frenchie sera capable de franchir ce cap, elle qui a toujours buté en quarts lors des cinq premières manches de ce CT 2022.

Dans les deux autres séries, la logique a été respectée avec les victoires de Sally Fitzgibbons et Lakey Peterson, lesquelles ont respectivement battu Isabella Nichols et Gabriela Bryan.

Le programme des quarts

Carissa Moore (HAW) - Sally Fitzgibbons (AUS)
Lakey Peterson (USA) - Tatiana Weston-Webb (BRE)
Brisa Hennessy (CRI) - Bronte Macaulay (AUS)
Johanne Defay (FRA) - Stephanie Gilmore (AUS)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles