Jonathan David (Canada) : « On peut battre la Belgique »

Jonathan David a confiance en sa sélection. (Dan Hamilton/USA TODAY SPORTS/Presse Sports)

Avant-centre du Canada et du LOSC, Jonathan David, ne nourrit aucun complexe avant d'affronter mercredi, la Belgique, qui l'a vu naître au plus haut niveau de 2017 à 2020.

Jonathan David entame mercredi sa première Coupe du monde. Il a déjà conquis son public en sélection où il s'est imposé avec 22 réalisations en 35 capes. Avec l'aide de son coéquipier au Bayern, Alphonso Davies, qui a annoncé dimanche matin sur la chaîne canadienne TSM, qu'il était apte à la compétition, l'avant-centre du LOSC aimerait désormais devenir le premier buteur des Canucks dans l'épreuve planétaire. Ce sera face au pays qui l'a lancé en Europe, à Gand (2017 à 2020) avant son arrivée chez les Dogues.

« Pouvez-vous battre la Belgique ?
Bien sûr qu'on peut le faire.

Dans quelle position êtes-vous le plus impactant en sélection ?
Je joue avant-centre en club. Le coach sait où je suis le plus efficace. Mais je peux aider en soutien, ou sur le côté droit ou gauche.

lire aussi : Le guide du Canada

Quel est l'objectif du Canada au Qatar ?
On veut montrer qu'on est une nation de football. Que l'on a de très bons joueurs. Et une très bonne équipe. Comme les trois autres adversaires, il faudra essayer de sortir de la phase de groupes. Et si c'est le cas, voir après jusqu'où on peut aller.

Est-ce un match particulier pour vous ?
J'ai débuté à seize ans en Belgique (à Gand). Je n'y ai conservé que de bons souvenirs. Mais je dois rester concentré à 100 % sur le match pour aider le plus possible mon équipe. Disons que c'était un passage important de ma carrière. La Belgique donne sa chance aux jeunes joueurs qui peuvent se développer. Je suis chanceux d'avoir été dans ce club et que l'on m'ait donné l'opportunité de jouer. J'ai essayé de montrer chaque jour que je le méritais.

Avez-vous gardé des contacts avec Amadou Onana, un ancien de Lille, qui est parti à Everton (ANG) ?
Nous n'avons pas trop eu de contacts récemment. Je pense que nous allons nous parler le jour du match. C'est un très bon joueur qui a beaucoup de capacités, ce qui explique son départ à Everton.

lire aussi : Toute l'actualité de la Coupe du monde

Vous étiez le départ le plus cher de l'historie de la Belgique (25 M€ hors commission). Charles De Ketelaere (Club Bruges vers AC Milan), vous a dépassé cet été (32 M€ hors bonus) ....
Je ne suis pas déçu (il sourit). La Belgique produit de bons joueurs qui finissent par partir à l'étranger. C'est un joueur intelligent que j'ai vu lors de ses premiers matches. Il est bon et intelligent. »