Jonathan David (Lille), avant d'aller défier l'OM : « Ça se passe plutôt bien »

L'avant-centre du LOSC Jonathan David est plutôt satisfait du début de saison de son équipe, 6e de L1, à la veille de son déplacement samedi (21 heures) à Marseille, sans Cabella, Weah ou Zhegrova.

Auteur de quatre buts et de deux passes décisives, Jonathan David a démarré saison sur des bases très convenables. L'international canadien se préparait à tout cet été mais n'avait pas occulté que la stabilité sportive était un moteur important à quelques semaines de la Coupe du monde au Qatar. Il veut aborder le déplacement à Marseille, où le LOSC sera privé de Remy Cabella, Edon Zhegrova et Tim Weah, blessés, sur ces mêmes bases.

lire aussi

Le calendrier de la 7e journée

« Comment qualifiez-vous les débuts du LOSC cette saison et vos performances personnelles ?
Pour nous, ça se passe plutôt bien. On a fait des petites erreurs sur certains matches qui nous coûtent quelques points. On essaye de progresser, d'aller de l'avant de match en match. J'ai évolué à deux postes. L'entraîneur m'a un peu aidé. J'ai travaillé dans le couloir droit à l'entraînement. Bayo était en 9. Quand je suis revenu en 9, c'était mon poste. Donc rien nouveau. Je jouerai où l'entraîneur me demandera. Là aussi, ça se passe plutôt bien à titre personnel. J'essaye d'aider l'équipe et je vais essayer de continuer à le faire.

Vous êtes plus affûté que la saison dernière. Sentez-vous la différence ?
C'est difficile à dire. Mais quand tu fais des changements, tu les sens à long terme. Pas les tout premiers mois. Après quatre ou cinq seulement. Je me sentais toujours bien. En termes d'alimentation, je fais plus attention. Et sur la récupération entre les matches.

« (au sujet du système de jeu) Il y a plus de joueurs autour de moi (que la saison dernière). Ils peuvent libérer des espaces pour moi et ça devient plus difficile pour une défense

Vous allez à Marseille ce samedi. Est-ce un plus gros défi du fait de l'adversaire et de l'environnement ?
Tout le monde sait que c'est un beau stade et une belle atmosphère. Mais on prépare ce déplacement comme le prochain. Ce n'est pas parce que c'est l'OM qu'on a plus envie de jouer. On veut disputer tous les matches pour les gagner.

Vous avez regardé Marseille en Ligue des champions mercredi (défaite 2-0 à Tottenham) ?
Oui. C'est une équipe très agressive qui joue bien au ballon, qui est bonne en transition. Des points faibles ? À part le carton rouge dont ils ont écopés, je n'en ai pas vu. Même à 10 contre 11, ils sont restés très solides. Ils ont encore eu des opportunités en transitions. À moi de repérer en match leurs points faibles.

lire aussi

Le classement de la L1

Le système de jeu de Lille est différent de la saison dernière. Que vous apporte-t-il par rapport à 2021-22 ?
C'est sûr que ça change un peu de l'année dernière. Je m'y sentais parfois un peu plus isolé. Là, il y a plus de joueurs autour de moi. Ils peuvent libérer des espaces pour moi et ça devient plus difficile pour une défense. Le système est un peu le contraire de la saison passée. Alors on travaille pour être plus costauds défensivement et rendre des "clean sheet". Tout en restant tout aussi efficace offensivement.

Avez-vous plus entouré votre gardien Leo Jardim, plus en difficulté, cette semaine ?
Non. Je ne pense pas qu'il en ait besoin. Il est fort mentalement. Il continue à travailler et à avancer.

Pensiez-vous pouvoir partir dans un club de plus haut standing cet été ?
Dans ma tête, je savais que tout pouvait arriver. Mais je suis resté concentré sur le Losc. C'est là où je suis jusqu'à nouvel ordre. Et pour tout joueur au monde, il est important d'avoir de la stabilité. De savoir que le club au sein duquel tu évolues te fait confiance et te donne la possibilité de jouer. »

lire aussi

L'OM entre deux eaux