Jonathan Gradit (Lens) forfait contre West Ham

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Touché aux ischio-jambiers face à l'Inter Milan le week-end dernier (1-0), Jonathan Gradit ne sera pas dans le groupe de Lens samedi pour le match amical face à West Ham (18h15), où plus de 33 000 personnes sont encore attendues à Bollaert-Delelis.

Touché aux ischio-jambiers et sorti à l'heure de jeu face à l'Inter Milan (1-0, samedi dernier, devant 33 242 personnes), Jonathan Gradit a repris l'entraînement ce jeudi. Mais le défenseur sera trop court pour participer à la dernière rencontre de préparation de Lens ce samedi face à West Ham (18h15), où plus de 33 000 personnes ont déjà acquis un billet et 500 supporters anglais sont attendus à Bollaert-Delelis. « J'espère le retrouver dans le courant de la semaine prochaine », a indiqué Franck Haise, l'entraîneur du Racing.

lire aussi

Toute l'actu de Lens

Le meneur de jeu Gaël Kakuta, lui, est incertain en raison d'une gêne musculaire. « Je pensais que c'était bon pour lui, a poursuivi Haise, mais il a encore des doutes. On verra à l'issue de l'entraînement (ce vendredi après-midi).S'il n'y participe pas, il restera en soins ce week-end. » L'attaquant Loïs Openda et le défenseur Facundo Medina, victimes de coups contre l'Inter, sont aptes. Adam Buksa poursuit son travail de réathlétisation.

West Ham, un profil différent de l'Inter

Face aux Hammers d'Alphonse Areola, ancien gardien de Lens (2013-2014), le coach des Sang et Or alignera une équipe proche de celle qui a joué face à l'Inter, avec changements illimités en cours de rencontre, mais en seulement trois périodes plus la mi-temps.

« On va avoir un match et une opposition différents, c'était le but, a précisé Haise, qui retiendra un groupe de 18 joueurs plus deux gardiens. West Ham est capable de produire du jeu de manière très verticale, de miser sur les transitions. Cette équipe sait utiliser un jeu plus direct que l'Inter, avec beaucoup d'engagement et d'intensité. Le but de notre préparation était d'avoir des adversaires avec des profils qui ne sont pas identiques. On a su répondre à la première problématique italienne de possession. On va voir comment on s'adapte à West Ham contre qui il faudra modifier nos sorties de balle, proposer des choses nouvelles. »

lire aussi

Toute l'actu de la Ligue 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles