Jonathan Jeanne de Tarbes-Lourdes à Poitiers (NM1)

Jeanne a disputé 24 matches avec l'Union Tarbes-Lourdes, pour des moyennes de 9,7 points et 4 rebonds en 16,4 minutes. (P. Mérimée/L'Équipe)

Autorisé à rejouer sur le sol français à l'automne dernier, l'intérieur guadeloupéen Jonathan Jeanne (24 ans), ex-candidat à la Draft NBA en 2017, quitte Tarbes-Lourdes pour Poitiers, toujours en NM1 (Troisième Division).

Sept mois après son retour sur les parquets français sous le maillot rouge et jaune de Tarbes-Lourdes, en NM1 (Troisième Division), Jonathan Jeanne a décidé de relever un nouveau défi. Convoité en Pro B, l'intérieur guadeloupéen (24 ans, 2,17 m) a privilégié son temps de jeu en signant un contrat de deux ans avec Poitiers, éliminé en quarts de finale des play-offs d'accession cette année.

lire aussi

Le rebond de Jonathan Jeanne, ancien espoir victime du syndrome de Marfan

Contraint de renoncer à son rêve NBA en 2017, après que des médecins américains ont décelé chez lui des signes du syndrome de Marfan, une maladie génétique rare, Jeanne avait été déclaré inapte à la pratique du sport professionnel dans la foulée, avant qu'un spécialiste californien n'accepte de lui signer une lettre d'aptitude un an plus tard.

Déterminé à rentrer en France après une saison en D2 espagnole (Majorque, Prat), deux en D1 danoise (Randers) et une pige sans lendemain à Dubaï, il a passé une nouvelle batterie de tests à l'automne dernier, jusqu'à obtenir le feu vert des spécialistes de Marfan à Bordeaux et de la Fédération française de basket. « Aujourd'hui, il a un certificat médical du responsable cardiologique de la Fédé, précisait son agent, Guillaume Althoffer, dans les colonnes du magazine L'Équipe en mai. Il est dix fois plus suivi que n'importe quel basketteur. S'il y a bien un gars qui ne prend pas de risque, c'est lui. »

Arrivé en cours de saison à Tarbes-Lourdes, l'intérieur a disputé 24 matches, pour des moyennes de 9,7 points, 4 rebonds, 0,8 contre et 10,3 d'évaluation en 16,4 minutes. Il va retrouver à Poitiers un entraîneur qu'il connaît bien, puisqu'Andy Thornton-Jones faisait partie du staff de l'équipe de France lors de la Coupe du monde des moins de 17 ans en 2014. « Jonathan est un intérieur polyvalent qui nous apportera beaucoup de par sa longueur et son envergure (2,32 m), se réjouit le coach du PB86 sur le site du club. C'est un joueur qui a déjà une expérience importante pour son jeune âge. C'est un vrai talent qui ne demande qu'à continuer de progresser. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles