Jono Gibbes écarté de ses fonctions de manager à Clermont

Jono Gibbes n'est plus le manager de Clermont. (A. Mounic/L'Équipe)

Alors que les résultats des dernières semaines ont été décevants, Clermont a écarté Jono Gibbes de ses fonctions de manager. La nouvelle a été officiellement annoncée aux joueurs très tôt ce lundi matin.

Eté 2021 - hiver 2023. Dix-neuf mois à peine. Voilà la durée du mandat de Jono Gibbes comme manager de Clermont. Arrivé en juillet 2021 pour prendre la suite de Franck Azéma, le Néo-Zélandais (45 ans) a été écarté de ses fonctions.

Convoqués ce lundi matin à 7h30 par leur président, les joueurs ont été mis au courant de la nouvelle pour démarrer la semaine. Mais ils semblaient déjà l'imaginer dimanche soir tant les rumeurs de l'éviction de Gibbes prenaient de l'ampleur. « On a rendez-vous aux aurores, ce n'est sûrement pas pour nous annoncer des bonnes nouvelles. On sait que Jono est sur la sellette, pour moi c'est déjà fini », confiait un joueur dans la soirée du dimanche.

Le club a officialisé le départ de son manager ce lundi matin. « Ce choix du changement s'inscrit dans un contexte où les ambitions toujours affichées par le club imposent de prendre de nouvelles orientations, précise le communiqué. Pour ce qui concerne la suite, des décisions seront annoncées rapidement afin d'assurer la continuité du projet sportif et de redonner une dynamique positive à l'ensemble du club, de ses partenaires et de ses supporters. »

Le successeur de Gibbes connu en fin de semaineL'ASM n'a donc pas encore annoncé l'identité du successeur de Gibbes. Selon nos informations, les Clermontois s'envoleront vers l'Afrique du Sud ce lundi après-midi sans entraîneur principal. L'identité du futur manager de l'ASM ne devrait pas être communiquée avant la fin de semaine.

Parmi les options qui s'offre au club auvergnat, l'une des plus évidentes mène à Christophe Urios. Actuellement sans club, le manager, champion de France avec Castres en 2018, avait été démis de ses fonctions à l'UBB en novembre dernier. Courtisé par Brive cet hiver, avant l'arrivée de Patrice Collazo en Corrèze, il avait décliné l'offre.

Seulement 10e en Top 14, mal embarqué en Coupe des championsBattu à domicile par Leicester vendredi soir lors de la troisième journée de Coupe des champions (29-44), la quatrième défaite en cinq rencontres toutes compétitions confondues, le club auvergnat a donc décidé de créer un électrochoc en retirant les responsabilités de l'équipe première à Gibbes. Surtout que les Jaunards doivent partir très rapidement direction l'Afrique du Sud, pour y affronter les Stormers samedi lors de la 4e et dernière journée de Coupe des champions.

Le sort du manager Jono Gibbes semblait scellé, tant les dernières semaines ont été compliquées. Le 3 janvier, l'ASM avait déjà annoncé le départ avec effet immédiat de l'entraîneur en charge des trois-quarts Xavier Sadourny. « Les différentes missions de Xavier Sadourny seront réattribuées en interne par l'entraîneur principal Jono Gibbes », avait expliqué le club auvergnat dans un communiqué.

L'ASM est aujourd'hui seulement 10e en Top 14 après 15 journées (6 victoires, 1 nul, 8 défaites) et très mal embarquée en Coupe des champions (deux défaites en trois journées). Jono Gibbes, arrivé à Clermont en provenance de La Rochelle à l'été 2021, avait signé un contrat jusqu'en 2024.

lire aussi : Urios, Lancaster, Collazo, Bru... la valse des entraîneurs sur les bancs du Top 14