• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Jorge Sampaoli (OM) : « Je choisis les joueurs les moins fatigués »

·5 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Jorge Sampaoli a fait le point mardi sur la dynamique de Marseille, à la veille de la réception de Nantes (21h00, 33e journée de Ligue 1). L'entraîneur argentin compose avec un groupe étroit dans cette fin de saison chargée, mais ne veut pas s'en servir comme une excuse.

« Vous êtes arrivés à la tête de l'OM en mars 2021. Comment jugez-vous les adversaires rencontrés en Championnat et le niveau tactique des entraîneurs de L1 ?
Chaque match a ses particularités, on a affronté des équipes avec des styles très différents. Strasbourg a un très bon schéma défensif, c'est une équipe très pragmatique. Nantes a un jeu direct, joue beaucoup en fonction de ses émotions. Rennes est pour moi l'équipe la plus offensive de L1, tout simplement.

lire aussi

/

Le classement de Ligue 1

À la fin de la saison, cela fera un an et demi que je suis arrivé ici, j'ai beaucoup appris. En plus, avec le style de jeu qu'on essaye d'imposer, nous, chaque match est un nouvel apprentissage pour l'équipe. Avec les deux compétitions qu'il nous reste à jouer, on doit doser tout ça aussi, gérer tout ça, alors qu'on est en lutte avec de très bonnes équipes qui n'ont plus que le Championnat au programme.

Comment travaillez-vous en ce moment, avec des matches tous les trois jours ? À base de vidéos, principalement ?

Oui, on travaille beaucoup sur le visuel, sur les plans de match. Cela est très pratique, car cela ne rajoute pas de fatigue mentale ou physique. Ces vidéos nous permettent de développer notre positionnement sur le terrain, la structure qu'on veut adopter pour le match, comment on veut attaquer, comment on veut défendre. On n'a pas le choix, on appuie essentiellement sur la récupération, l'alimentation et le visuel, on chasse la fatigue. On donne aux joueurs les outils nécessaires pour qu'ils puissent lire le match avant même qu'il ne commence. On va étudier les transitions, le positionnement des latéraux, trouver la bonne stratégie pour faire mal à l'adversaire.

Jorge Sampaoli au sujet de la lutte pour la deuxième place en Ligue 1

/

« Je serais heureux pour ce groupe si on y arrive, mais son étroitesse ne sera certainement pas une excuse si on n'y arrive pas »

Nantes a joué avec une ligne de quatre défenseurs contre Angers, après deux matches où ils avaient utilisé une ligne de cinq. On ne sait pas comment ils vont jouer, mais on peut générer, avec notre plan de match, des positions pour embêter cet adversaire. Ce n'est pas une question pour le staff de mettre tel ou tel nom sur la pelouse, mais plutôt de trouver les joueurs qui auront le plus d'énergie, pour affronter une équipe physique.

Vous insistez beaucoup sur le fait que votre effectif est assez court. Pourtant, la deuxième place est l'objectif clair des dirigeants. Serait-elle un exploit dans votre esprit ?
Je ne dirais pas que ce serait un exploit, plutôt un défi à relever. Il y a une réalité qu'on ne peut pas nier, on la vit au quotidien. En Grèce (face au PAOK Salonique, en quart de finale retour de Ligue Europa Conférence), on a joué avec seulement douze joueurs (de champ et disponibles, ndlr). Je n'ai pas le luxe de choisir le 11 idéal à chaque rencontre, mais plutôt les joueurs qui sont le moins fatigués. On est la seule équipe en France à disputer encore une compétition européenne, on a des absences inattendues qui réduisent l'effectif.

Mon objectif, en arrivant ici, était de montrer une idée, un style de jeu pour gagner. Je serais heureux pour ce groupe si on y arrive, mais son étroitesse ne sera certainement pas une excuse si on n'y arrive pas. Des adversaires ont de belles équipes. On va se battre jusqu'au bout. Pour moi, la plus grande satisfaction est de voir un groupe qui a compris cette idée, il la défend à chaque rencontre, malgré un calendrier chargé. Les joueurs ont fourni beaucoup d'efforts, j'espère qu'ils seront récompensés par une finale européenne et une place de dauphin.

Jorge Sampaoli au sujet du mercato pour la saison prochaine

/

« L'idée est de garder la base actuelle, et d'ajouter trois-quatre joueurs pour élever le niveau »

Ce match contre Nantes est-il un tournant pour la deuxième place, alors que Monaco reçoit Nice et Strasbourg affronte Rennes ?
Oui, c'est une journée-clé, stratégique pour nous, même si rien ne sera définitif. Il est important de gagner, une défaite pourrait même nous faire reculer au classement. Des concurrents directs s'affrontent, une victoire nous permettrait de nous éloigner un peu de la meute.

lire aussi

/

Le calendrier de la 33e journée de Ligue 1

Avez-vous commencé à plancher sur le mercato estival ?
En parallèle des matches, on travaille avec les scouts, on échange avec David Friio (le directeur technique), avec Pablo Longoria (le président), on donne des noms pour renforcer l'effectif, avec des profils qui correspondent à notre idée de jeu. À la fin de saison, il y aura des départs, et donc des arrivées. L'idée est de garder la base actuelle, et d'ajouter trois-quatre joueurs pour élever le niveau. Maintenant, le budget est lié aussi à notre participation ou non à la prochaine Ligue des champions, et il faudra avoir une réunion avec le propriétaire. Après, nous, on a toujours des noms et des remplaçants qui sont prêts sur notre petit cahier !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles