Jorge Valdano et le football en morceaux

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Nous vivons des temps nostalgiques. Ceux qui ont la chance de comprendre l'espagnol peuvent écouter Jorge Valdano chaque semaine à la radio théoriser le football (et donc aussi un peu notre époque). Lundi, entre une analyse du dernier match nul du Real Madrid à San Sebastián (0-0) et quelques réflexions sur le management de Raúl, entraîneur de la réserve madrilène, il a donné une couleur nouvelle au vertige du lundi soir. "Ce début de saison est très étrange. Nous sommes remplis d'absences : absence de public, absence de mercato, absence de préparation, absence de l'Atlético, absence du Barça. Beaucoup trop d'absences. D'une certaine manière, nous vivons dans un football mutilé. À l'intérieur, c'est pareil, il continue à nous intéresser, à nous passionner, à engendrer tout type de sentiment, de la polémique, du plaisir de voir évoluer des grands joueurs. Pourtant, c'est inévitable, le football vit un moment étrange."

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles