José Mourinho n'est pas éternel

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

José Mourinho n'est pas un homme qui change. Bien sûr, depuis ses années golden boy à l'Inter, le dos s'est légèrement tassé, la chevelure teintée de fils gris et les cernes se sont creusées. Mais le football de José Mourinho n'a pas foncièrement changé. On l'a successivement vu à Manchester United et Tottenham depuis 2016. On le voit à la Roma cette saison également. Défait 4 à 3 par la Juventus ce dimanche après avoir mené 3-1 à la 70e minute, le club de la capitale est enlisé dans une saison qui a déjà tous les airs d'un exercice raté.

La win d'hier


Voilà les Giallorossi tristes 7e d'un championnat pourtant homogène, où l'Inter semble être la seule équipe destinée à dominer aisément le plateau. Ce dimanche, la Roma a joué un football de qualité intermittente face à une Juve abyssale de…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles