José Mourinho ringardisé par l'élimination de Tottenham à Leipzig

SO FOOT
So Foot

Parfois, il faut savoir tourner la page. Se dire qu'on a fait son temps, et laisser la place à plus jeune que soi après en avoir bien profité. Ce mardi soir, José Mourinho a accepté l'idée, et la gueule de winner déjà déchu depuis quelques saisons a définitivement troqué son visage déformé au loser périmé par les échecs. En face, Julian Nagelsmann pouvait apprécier sa (double) victoire logique tout en respectant son adversaire qu'il a facilement dominé : à 32 ans, celui qui a un superbe avenir devant lui vient de sortir un confrère de 57 printemps dont la gloire appartient au passé et qui a remporté sa première Ligue des champions alors que l'Allemand n'était pas encore majeur.


Tottenham, déboires en pagaille

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce


Oui, l'élimination de Tottenham par Leipzig en huitièmes de finale de C1 après deux…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi