Joseph Barbato, grand talent de Bastia gâché trop tôt en Corse

SO FOOT
·1 min de lecture

La scène, peu insolite en apparence, se déroule le 27 mars 2014 au stade Gerland où l'Olympique lyonnais reçoit Bastia. À l'époque, Anthony Lopes ne représente pas encore l'un des nombreux ennemis numéro un de la Corse et peut compter sur Nabil Fekir parmi ses coéquipiers. À la 23e minute, l'Algérien signe le break en reprenant un ballon mal repoussé. Chose agaçant fortement Mickaël Landreau, qui se permet de rouspéter un partenaire assez passif sur le coup. "Tu ne peux pas mettre le pied ?" enrage le gardien. Selon la rumeur, le coupable désigné lui répond alors illico : "Et toi, tu ne peux pas mettre la main ?" Mais qui est donc cet anonyme numéro 34, sans nom au dos de son maillot, qui se permet de tenir tête à un portier de 35 piges comptant près de 600 matchs en Ligue 1, alors que lui n'en est à qu'à son neuvième dans une rencontre où il prend complètement l'eau à un poste de latéral gauche qui n'est, pour sa…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com