Josh Cavallo en veut à la FIFA pour le brassard inclusif « One Love »

Josh Cavallo avait révélé son homosexualité à 21 ans. (S. Reed/Getty images via AFP)

L'Australien Josh Cavallo, l'un des rares footballeurs à avoir fait son coming out, a lourdement critiqué la FIFA lundi soir sur Instagram, après la décision des sélections européennes de ne pas porter un brassard inclusif « One Love ».

« Vous avez perdu mon respect. » C'est par ces mots que Josh Cavallo, le footballeur australien qui se bat depuis un an pour l'intégration des footballeurs homosexuels, a interpellé la FIFA lundi soir.

lire aussi : Josh Cavallo : « Mon coming out a contribué à améliorer la vie des gens »

Sa réaction faisait suite à la décision de certaines sélections européennes, favorables au port d'un brassard inclusif « One Love » pour soutenir les minorités LGBTQ + au Qatar, d'y renoncer, notamment à cause des menaces de sanctions sportives prononcées par la FIFA.

Sur son compte Instagram, Josh Cavallo a déploré que l'instance mondiale ait « démontré que le football n'était pas un lieu ouvert à tous » malgré « tout le travail accompli par la communauté LGBTQ + pour rendre le football inclusif. » La FIFA, qui n'a jamais pris position publiquement concernant ce brassard, avait pourtant menacé les capitaines des sélections qui le porteraient d'écoper d'un carton jaune dès l'entame de leur match.

lire aussi : La FIFA gagne la guerre du brassard inclusif « One Love »