Josh Maja va finalement prolonger avec Bordeaux

Josh Maja est désormais lié aux Girondins jusqu'en 2024. (R. Perrocheau/L'Équipe)

Après avoir repoussé une première offre de prolongation des Girondins, Josh Maja a finalement accepté de consentir un gros effort financier pour poursuivre l'aventure à Bordeaux.

Retournement de situation dans le dossier Josh Maja. Alors que ses représentants avaient jusque-là écarté l'idée d'une prolongation avec baisse de salaire, l'attaquant va finalement étendre son contrat qui expirait initialement dans un an. Il sera désormais lié aux Girondins jusqu'en 2024 avec une option automatique d'une saison supplémentaire en cas de montée en L1.

lire aussi

Le mercato en direct

Alors que l'officialisation de sa prolongation ne devrait intervenir qu'en début de semaine prochaine, la volonté de Maja de poursuivre l'aventure en Gironde et d'aider le club a semble-t-il fait la différence : l'ancien joueur de Sunderland - dont les émoluments sont estimés à plus de 100 000 euros brut par mois - aurait accepté de diviser son salaire par deux. Il ne devrait pas être le seul joueur bordelais à faire un effort financier pour permettre aux Girondins d'alléger leur masse salariale : Danylo Ignatenko et Fransergio pourraient aussi signer un avenant à leur contrat dans les prochains jours avec une baisse de salaire d'au moins 20 %.

Kapacak sur les tablettes des Girondins

Malgré les départs de M'Baye Niang (Auxerre), Edson Mexer (Estoril) et Hwang Ui-jo (Nottingham qui l'a immédiatement prêté à l'Olympiakos), Bordeaux est toujours dans l'incapacité d'homologuer les contrats de ses quatre recrues actuellement en salle d'attente (Jonas Lössl, Yoann Barbet, Vital Nsimba et Clément Michelin). Cela n'empêche pas le club bordelais de continuer à plancher sur d'autres renforts : déjà pisté l'an dernier, l'ailier de Fenerbahçe Burak Kapacak figure toujours en bonne place sur les tablettes des Girondins. Intéressé par Dilane Bakwa, le club turc a tenté d'inclure son joueur âgé de 22 ans dans l'opération mais il s'est pour l'instant heurté au refus des dirigeants bordelais.

Concernant un éventuel départ de Junior Onana à l'AC Milan, les discussions patinent. Le club rossonero ne propose qu'un prêt payant avec option d'achat. Une formule qui ne convient pas aux Girondins. La Spezia, Monza et Cremonese restent attentifs à la situation de l'international camerounais mais aucune offre écrite n'a été faite pour l'instant.