Joško Gvardiol, le vrai patron de la Croatie

Joško Gvardiol, le vrai patron de la Croatie

La Croatie s'avance en huitièmes de finale de la Coupe du monde avec déjà deux clean sheets en poche, et elle peut largement remercier Joško Gvardiol. À 20 ans seulement, et avec 15 petites sélections au compteur, le gaucher s'est imposé comme un maillon indispensable (et durable) de l'arrière-garde des Vatreni. On souhaite bien du courage aux attaquants japonais...

Au moment où la Croatie touchait du doigt le graal, Joško Gvardiol était encore adolescent. Quelques années ont passé, et le jeune défenseur est à peine devenu majeur qu'il se comporte déjà comme un grand. Appelé par Zlatko Dalić pour l'Euro alors qu'il n'avait encore jamais joué avec les A, il a disputé tout le tournoi comme latéral gauche. Désormais en défense centrale, il a poussé l'illustre Domagoj Vida sur le banc. Le golgoth de Našice peut s'attendre à y rester tout au long de la Coupe du monde, et au-delà, tant le diamant de Leipzig fait vivre un enfer aux attaquants qui tombent sous sa dent.

Au bal masqué

Exceptionnel lors du match couperet contre la Belgique (0-0), il a rendu les Diables tout rouges, à l'image de son intervention salvatrice, du bout du pied, devant Romelu Lukaku dans le temps additionnel. Impeccable dans les duels, remarquable dans sa lecture du jeu et son placement, il s'est même permis plusieurs montées balle au pied, offrant en prime une balle de but à Mateo Kovačić au début du deuxième acte.

Lire la suite sur SoFoot.com

undefinedundefined