Les joueurs libres, une bonne nouvelle pour le foot ?

·1 min de lecture

Sergio Ramos au PSG ou Kevin Gameiro à Strasbourg. Si leurs statuts respectifs ne sont évidemment pas comparables, ils débarquent tous les deux libres sous leurs nouvelles couleurs. Ce type de parcours semblait voici encore peu de temps réservé aux pros qui s'entêtaient dans une saison de trop, ou ceux pour lesquels personne ne paraissaient vouloir dépenser un euro pour s'attacher leurs services. Désormais, y compris de grands noms ou de prestigieuses maisons n'hésitent plus à conclure leur rapprochement sur ce modèle. Les indemnités de transferts et autres arrangements (à la sauce Neymar par exemple) s'imposaient pourtant comme la règle et l'un des principaux vecteurs des flux financiers dans le petit monde du ballon rond, avec au milieu des agents qui avaient naturellement tout intérêt à entretenir ce fonctionnement. D'aucun lui reprochait de provoquer des départs précipités, avant d'arriver à faire ses preuves parfois, ou bien occasionnellement contre…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles