La joueuse de tennis kirghize Ksenia Palkina suspendue 16 ans pour matches truqués

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Ksenia Palkina, en 2010. (Antony Dickson/AFP)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Agence internationale pour l'intégrité du tennis a prononcé, ce vendredi, une suspension de seize ans, dont six avec sursis, à l'encontre de la joueuse kirghize Ksenia Palkina (ex-163e mondiale) pour avoir truqué des matches. Elle avait été interpellée en France en 2019.

Le couperet est tombé ce vendredi, après de longs mois d'investigations. Suspendue provisoirement depuis novembre 2019 par l'Agence internationale pour l'intégrité du tennis (ITIA), l'organisme indépendant en charge de lutter contre la corruption et le dopage dans la discipline, Ksenia Palkina (32 ans, 163e mondiale en 2009) s'est vue infliger une suspension de seize ans, dont six avec sursis « après avoir reconnu les faits », en plus d'une amende de 100 000 dollars (environ 95 000 euros), dont une grande partie avec sursis là aussi.

Les faits en question : le truquage de nombreux matches en 2018 et 2019. La joueuse kirghize avait été interpellée par la police française en septembre 2019, lors d'un déplacement à Clermont-Ferrand, quelques mois après avoir participé et semble-t-il arrangé une rencontre dans un autre tournoi français, celui de Gonesse. Une des raisons de cette sanction.

À l'époque, des paris suspects venant de l'étranger avaient alerté les autorités. L'Ouzbèke Albina Khabibulina (29 ans, 492e mondiale en 2011) avait été interpellée au même moment et a, elle, écopé d'une suspension à vie de la part de l'ITIA en décembre dernier. Et une enquête judiciaire concernant les deux joueuses est toujours en cours auprès du parquet de Pontoise.

De son côté, Palkina « pourra reprendre le tennis à partir du 21 novembre 2029 ». Soit dans 2 763 jours.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles