Ces joueuses de tennis qui écrivent des livres pour enfants

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Quand les stars du tennis féminin lâchent la raquette, elles prennent la plume pour raconter des histoires de sport aux enfants. Trois projets sont déjà annoncés pour 2022.

La plus originale : Bianca Andreescu
Derrière la casquette rouge de Bibi se cache le double littéraire de la joueuse canadienne Bianca Andreescu, 21 ans, gagnante de l'US Open 2019. « Une histoire qui parle de tennis, de méditation et d'un chien nommé Coco », annonce la couverture pastel de cet ouvrage à paraître cette semaine, qui accorde une grande place à la question du bien-être mental des sportifs. Un sujet cher à la 72e joueuse mondiale, qui avait fait un break de plusieurs mois en octobre dernier après un malaise à Indian Wells.

La plus productive : Ashleigh Barty
Ce n'est pas un mais bien une collection de six livres que l'ancienne numéro 1 mondiale et fraîchement retraitée Ashleigh Barty, 26 ans, a prévu de sortir en fin d'année. Portée par son héroïne à la visière rouge, la collection Little Ash sera largement inspirée du vécu de l'Australienne sur le circuit. Est également prévue, pour les parents, la publication des mémoires de la joueuse au sein de la même maison d'édition.

La plus positive : Serena Williams
Aux multiples activités annexes (une ligne de mode et de cosmétiques, notamment) de la star américaine va s'ajouter cette nouvelle casquette d'autrice de livres pour enfants. Son héroïne Qai Qai, du nom de la poupée de sa fille Olympia, va devoir enseigner à une petite fille l'importance de croire en ses rêves à travers un périple mettant en exergue les valeurs d'amitié et de créativité. Parution du premier tome en septembre prochain.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles