Le jour où l'avenir de Paolo Rossi s'est joué sur un coup de fil anonyme

SO FOOT
So Foot

Giussy Farina vient à peine de finir de manger. D'un geste habituel, il saisit sa serviette et essuie sa moustache, comme après chaque repas. Il est un peu plus de 20h30, Giussy a à peine le temps de reposer sa serviette que le téléphone sonne. C'est sa femme qui décroche. Au bout du fil, la personne demande à lui parler.

"Giussy, fais-moi confiance, la Juve va mettre 2,5 milliards. Toi, tu mets 2,6, et Paolo est à toi."

Le bonhomme se lève de sa chaise et saisit le combiné. " Allô ? " / " Allô Giussy ? " / " Oui, qui est-ce ? " / " 2,6 milliards. Sur l'enveloppe tu dois écrire : 2,6 millards. " / " Quoi ? Qui est-ce ? " / " Giussy, fais-moi confiance, la Juve va mettre 2,5 milliards. Toi, tu mets 2,6, et Paolo est à toi. " Fin du coup de fil. Giussy Farina reste muet. Sa femme lui demande qui c'était. Il ne peut pas…

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi