Le jour où Lionel Messi a joué son premier match... contre Mauricio Pochettino

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

16 octobre 2004, un peu avant 22 heures. Sur la pelouse du stade olympique de Montjuïc, un derby barcelonais de haute volée se prépare. Après six journées de championnat, l'Espanyol Barcelone emmené par Maxi Rodríguez et Ivan de la Peña est septième du classement, et s'est payé le scalp du Real Madrid à peine un mois plus tôt. Il accueille son rival, le FC Barcelone de Frank Rijkaard, déjà confortablement installé sur son fauteuil de leader de la Liga, et dont le onze titulaire donne des frissons. Ronaldinho, Eto'o Deco, Xavi, Puyol, Larsson, Valdés, tout ce beau monde marche d'un pas autoritaire sur l'Espagne et n'entend pas laisser filer des points face à ses voisins de l'Espanyol.

Les joueurs se promènent tranquillement de part et d'autre du carré vert pour prendre possession des lieux, comme le veut la tradition. C'est alors que Samuel Eto'o s'approche de Carlos Kameni, le gardien camerounais titulaire de l'Espanyol Barcelone. Les deux hommes se…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles