Le jour où Michel Hidalgo a failli être kidnappé

SO FOOT
So Foot

Mardi 23 mai 1978, veille du départ de l'équipe de France pour l'Argentine, où elle doit disputer une Coupe du monde qui débute huit jours plus tard. L'événement est de taille pour un football tricolore qui n'a plus disputé la plus prestigieuse des compétitions internationales depuis le Mondial 1966 en Angleterre. Grande classe, le vol direction Buenos Aires doit s'effectuer en Concorde, au départ de Paris, avec escale à Dakar. Michel Hidalgo, à la tête de la sélection depuis 1976, vient de passer un dernier week-end de repos en Gironde avec sa femme. Les deux sont un peu pressés, un train les attend en gare de Bordeaux, pour les amener à Paris rejoindre la délégation tricolore, joueurs et staff. Les valises dans le coffre, ils prennent la route ce mardi matin, avec Michel au volant. Alors qu'il circule sur la commune de Saint-Savin, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Bordeaux, une voiture arrivée derrière l'oblige à se stationner sur le…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi