Le jour où Rodrygo est devenu Rodrygol

SO FOOT

On jouait depuis à peine sept minutes mercredi soir à Bernabéu qu'un gamin de 18 ans avait déjà inscrit un doublé. Deux centres de Marcelo, deux buts : le premier après un enchaînement contrôle au deuxième poteau - recentrage - finition clinique du pied gauche dans le petit filet. Le second d'une splendide tête décroisée après avoir porté son mètre 74 plus haut que tout le monde. Pour couronner ce qui constitue sans doute l'un des doublés les plus rapides de l'histoire de la C1, la pépite s'autorisera même à repartir avec le ballon du match en inscrivant un troisième pion en toute fin de partie, d'un vieux pointard après un service de Karim Benzema.


Le Real pulvérise Galatasaray, l'Atlético déraille à Leverkusen

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce


Si ce dernier rentre un peu plus dans l'histoire du Real Madrid…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi