Le jour où Zvonimir Boban a réalisé son high kick

SO FOOT
So Foot

Charles de Gaulle en 1964 et en 1965 : "Il n'y a pas de nation yougoslave. Il n'y a que des bouts de bois qui tiennent ensemble parce qu'ils sont liés par un bout de ficelle. Le bout de ficelle, c'est Tito. Quand il ne sera plus là, les bouts de bois se disperseront. (...) Cette permanence des nationalités, ça leur en promet de belles le jour où Tito ne sera plus là pour s'asseoir sur le couvercle de la marmite. Seulement, le jour où il s'en ira, les Croates, les Serbes et les Bosniaques mettront leur passion à lutter entre eux, comme ils l'avaient mise à lutter contre les Allemands. Ce sont des peuples guerriers." Bien vu, Charles de Goal ! Il avait annoncé le compte à rebours fatal qui allait désintégrer la Yougoslavie, une confédération agglomérant six républiques qui mêlait des populations d'ethnies et de religions différentes...

Le match qui n'a jamais eu lieu


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Vecteur…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi