Un jubilé cinq étoiles pour Ouedraogo, Picamoles et Trinh-Duc à Montpellier

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Louis Picamoles, François Trinh-Duc et Fulgence Ouedraogo ensemble en équipe de France en 2012. (Martin/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Compères de (très) longue date, Fulgence Ouedraogo, Louis Picamoles et François Trinh-Duc organisent leur jubilé samedi après-midi. Du très beau monde est attendu à Sabathé, l'antre historique du rugby à Montpellier.

Ces trois-là ont bien fait les choses. Comme si leur destin était lié jusqu'au bout du bout d'une carrière qu'ils ont décidé d'arrêter au même moment, Fulgence Ouedraogo, Louis Picamoles et François Trinh-Duc - dignes représentants de la génération 1986 - fêtent ensemble leur jubilé samedi après-midi à Montpellier.

L'évènement aura lieu de 15 à 19 heures à Sabathé, le stade historique du rugby au MHR où les trois minots d'alors avaient lancé leur carrière professionnelle au milieu des années 2000. Les 4 000 places ont déjà été vendues, les fonds étant reversés à l'association Comme un ruck, montée et parrainée par Trinh-Duc pour venir en aide aux jeunes Vietnamiens en difficulté, notamment via la promotion du rugby.

Du très beau monde

L'histoire des trois compères est bien connue. Il y a d'abord la rencontre tout jeune de François Trinh-Duc et Fulgence Ouedraogo à l'école du rugby du Pic Saint-Loup, au nord de Montpellier, à l'âge de six ans. Puis celle, comme adversaire, de Louis Picamoles, arrivé dans la région à ses 13 ans et inscrit au MHRC de l'époque.

Les trois copains ont fait leur classe ensemble, à Montpellier puis en équipe de France. « Fufu » a même fait toute sa carrière dans l'Hérault, terminée en apothéose le 24 juin dernier avec la conquête du Bouclier de Brennus, le premier de l'histoire du club. « Loulou » et « FTD » ont eux baroudé mais les liens n'ont jamais été rompus entre les trois hommes, Picamoles et Trinh-Duc achevant même leur carrière professionnelle en demi-finales du Top 14 mi-juin à Nice face... au MHR.

La grande fête prévue à Sabathé se tiendra donc de 15 à 19 heures samedi, avec des matches entre les équipes montées par les trois protagonistes de la journée. Et c'est peu dire qu'il y aura du très beau monde.

L'équipe de Fulgence Ouedraogo

Première-ligne : Sébastien Petit, Micha Nariashvili, Olivier Diomandé, Vincent Giudicielli, Enzo Forletta, Christian Califano, Frédéric Benazech, Nicolas Puig, Hervé Grégoire-Mazzocco.

Deuxième-ligne : Thibaut Privat, Florian Verhaeghe, Mickaël De Marco, Lenni Nouchi, Romain Macurdy.

Troisième-ligne : Alex Tulou, Masi Matadigo, Damien Chouly, Sébastien Galtier, Jharay Russell, Alexandre Bécognée.

Charnière : Ilian Perraux, Sébastien Buada, Louis Foursans, Anthony Poyaud.

Centres : Rickus Lubbe, Vincent Martin, Paul Vallée, Arthur Vincent, Yvan Reilhac.

Ailiers/arrières : Yoann Huget, Timoci Nagusa, Pierre Berard, Nicolas Jeanjean, Benjamin Fall, Anthony Bouthier, Yannick Ortega, Vincent Rattez, Alexis Palisson, Sébastien Logerot.

L'équipe de François Trinh-Duc

Première-ligne : Sebastien Petit, Joan Caudullo, Xavier Chiocci, Fabien Rofes, David Attoub, Dimitri Swarzewski, Baptiste Benazech, Jimmy Jaen, Guilhem Guirado

Deuxième-ligne : Romain Taofifenua, Thibaut Privat, Gonçalo Uva, Jocelino Suta

Troisième-ligne : Vassili Bost, Kélian Galletier, Dénis Técles, Alexandre Roumat.

Charnière : Louis Carbonel, Julien Tomas, Antoine Gibert, Sébastien Tillous-Borde, Teddy Iribaren, Damien Delmonte.

Centres : Santiago Fernandez, Rémi Lamerat, Geoffrey Doumayrou, Sylvain Mirande, Jean-Baptiste Dubié, Nicolas Gros, Victor Trinh-Duc.

Ailiers/arrières : Jacques Boussuge, Yohan Audrin, Sébastien Logerot, Teddy Thomas, Mickael Guigou, JB Ferrer, Anthony Pranovi, Mathieu Escudero, Jean-Mathieu Alcalde, Pierre Bérard, Romain Buros, Pierre Trinh-Duc, Robin Solana.

L'équipe de Louis Picamoles

Première-ligne : Sébastien Petit, Enzo Forletta, Uini Atonio, Guilhem Guirado, Peato Mauvaka, Mickael Vincent, Jimmy Jaen, Jefferson Poirot, Clément Maynadier, Jean-Baptiste Poux.

Deuxième-ligne : Samuel Nouchi, Iosefa Tekori, Julien Ledevedec, Michel Macurdy, Grégory Lamboley.

Troisième-ligne : Yannick Nyanga, Didier Chouchan, Yacouba Camara, Sébastien Galtier, Jérôme Vallée.

Charnière : Marc Bezoui, Sylvain André, Maxime Lucu, Matthieu Jalibert, Guillaume et Vincent Grimoin, Pascal Cannes.

Centres : Sofiane Guitoune, Florian Fritz, Adrien Lunes, Jean-Baptiste Dubié, Yannick Jauzion.

Ailiers/arrières : Vincent Clerc, Vincent Rattez, Jacques Boussuge, Sébastien Kuzbik, Yves Donguy, Cédric Heymans, Nans Ducuing, Robin Solana.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles