Judo : les Bleus en quête de repères aux Masters de Doha

franceinfo
·1 min de lecture

La compétition regroupe les meilleurs judokas et judokates de la planète : les Masters de Doha, au Qatar, ont débuté lundi 11 janvier. Véritable lancement de la saison internationale de judo, tout commence plutôt bien pour la délégation française, qui comporte 15 femmes et 7 hommes.

Les Françaises ont effectivement raflé trois médailles, dès le premier jour de la compétition : de l'or pour Amandine Buchard chez les moins de 52 kg et le bronze pour Astrid Gneto dans la même catégorie. Dans les moins de 57 kg, Sarah-Léonie Cysique a décroché une médaille d'argent, au terme d'une finale intense contre la japonaise Yoshida.

Ces Masters sont une étape importante après une année très perturbée par la pandémie. À sept mois des Jeux Olympiques, toujours maintenus à Tokyo pour le moment, ce tournoi rassemble dans chaque catégorie les 36 meilleurs judokas du monde. Les tricolores viennent chercher des points pour se qualifier aux Jeux, mais aussi des repères.

Un besoin de se jauger pour Teddy Riner

Celui qui a le plus besoin de repères, c'est Teddy Riner. La vidéo de son entraînement postée sur ses réseaux sociaux vendredi dernier résume bien la situation : le double champion olympique des plus de 100 kg envoie au tapis ses partenaires d'entraînement avec beaucoup de facilité.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi