Judo - Budapest - Audrey Tcheuméo s'impose face à Fanny-Estelle Posvite au Grand Chelem de Budapest (-78 kg)

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

La vice-championne olympique Audrey Tcheuméo a battu dimanche en finale du Grand Chelem de Budapest (-78 kg) sa compatriote Fanny-Estelle Posvite. En l'absence de la championne du monde Madeleine Malonga, touchée à un genou, la catégorie des -78 kg offrait à Audrey Tcheuméo et Fanny-Estelle Posvite une bonne occasion de briller ce dimanche lors de la dernière journée du Grand Chelem de Budapest, première compétition internationale depuis de longs mois. Les deux Tricolores ne l'ont pas ratée, au point... de s'affronter en finale, la victoire revenant grâce à un waza-ari en contre à Tcheuméo, sa première depuis avril 2018. Pour se qualifier, Posvite avait d'abord dominé la Belge Sophie Berger (ippon) puis la Néerlandaise Karen Stevenson (ippon) et la Kosovare Loriana Kuka (ippon). Vice-championne olympique, Tcheuméo avait de son côté battu la Mongole Erdenet-Od Batbayar (ippon), la Russe Antonina Shmeleva (ippon) et la Néerlandaise Natascha Ausma (ippon). En + 78 kg, Anne-Fatoumata M'Bairo s'est inclinée d'entrée face à la Serbe Milica Zabic (ippon).
lire aussi Les résultats Chez les hommes, en -90 kg, Alexis Mathieu a été sorti dès son premier combat par le Mongol Altanbagana Gantulga (ippon), qui a atteint la finale, battu par le Russe Mikhail Igolnikov, champion d'Europe 2018. En -100 kg, en l'absence de Cyrille Maret victime il y a deux semaines d'un accident de scooter, deux Français étaient en lice. Cédric Olivar a sorti l'Autrichien Aaron Fara (ippon) puis le Serbe Bojan Dosen (ippon) avant de s'incliner en prolongation face au champion du monde portugais Jorge Fonseca (ippon). Quant à Alexandre Iddir, il a éliminé le Danois Mathias Madsen, le Suisse Otto Imala (ippon) puis le Brésilien Rafael Buzacarini (ippon) avant d'être sorti en quart de finale par le Belge et champion d'Europe 2018 Toma Nikiforov (ippon) puis d'être privé du bronze par Fonseca (ippon) en prolongation.

En + 100 kg, la catégorie de Teddy Riner, le titre est revenu eu Russe Inal Tasoev, qui a dominé son compatriote Tamerlan Bashaev. Cinq des sept titres hommes décernés ce week-end ont été remportés par la Russie.
lire aussi Toute l'actualité du judo