Judo - Grand Chelem - Marie-Eve Gahié troisième à Abu Dhabi en -70 kg

·2 min de lecture

La Française est la seule tricolore à être montée sur le podium du Grand Chelem d'Abu Dhabi ce samedi. La deuxième des trois journées du Grand Chelem d'Abu Dhabi, ce samedi, n'a pas été une franche réussite pour les Français engagés. Marie-Eve Gahié est la seule des six du clan tricolore en lice ce jour à être montée sur le podium : 3e en -70 kg après son succès contre la Russe Taisia Kireeva (ippon sur immobilisation), 61e au ranking mondial. Dans une catégorie avec seulement onze judokas inscrites, la championne du monde 2019 n'a eu que trois combats à livrer. Le premier s'est achevé rapidement sur ippon contre la Mongole Tserendulam (7e à Paris et à Bakou). Ensuite, la Française a trébuché contre la Japonaise Shiho Tanaka, championne d'Asie en 2019, au golden score (ko-uchi-gari, petit fauchage intérieur). La Japonaise a été battue en finale par l'Allemande Scoccimarro, 5e des JO de Tokyo. Des JO que Marie-Eve Gahié avait regardés à la télé puisque Margaux Pinot lui avait été préférée. lire aussi Tous les résultats du Grand Chelem d'Abu Dhabi « Marie-Eve restait sur une grosse claque aux Championnats du monde (éliminée dès le 1er tour en juin), c'était sa première compétition internationale depuis. Elle a montré des choses intéressantes comme son retournement qu'elle n'avait pas fait depuis longtemps », a estimé Séverine Vandenhende, l'entraîneure nationale. « Contre la Japonaise, Marie-Eve se fait surprendre au golden score mais elle avait livré une entame de match intéressant. Renouer avec une médaille va la remettre dans le bain, la relancer », a ajouté la coach française. Quatre Français engagés dimanche En -63 kg, Manon Deketer a été battue dès son second combat contre la Russe Daria Davydova (golden score), vice-championne d'Europe en 2021. Côté masculin, Theo Riquin a été dominé d'entrée en -73 kg par le Mongol Ganbaatar (ippon), alors que Luca Otmane a cédé, lui aussi, d'entrée contre le Russe Armen Agaian (3e au final). En -81 kg, Tizie Gnamien a trébuché dès le deuxième tour contre le Russe Lappinagov. De retour dans sa catégorie d'origine, après un passage en -90 kg infructueux, Loïc Pietri s'est fait contrer sur une action (kata-guruma, roue autour des épaules) à mi-parcours de son premier combat face à l'Ukrainien Manukian. Ce dimanche, pour l'ultime journée du Grande Chelem à Abu Dhabi, quatre Français sont engagés : Francis Damier et Aurélien Diesse en -90 kg ; Alexandre Iddir en -100 kg et Joseph Terhec en +100 kg. Chez les femmes, Lea Fontaine et Coralie Hayme sont engagées en +78 kg. lire aussi Toute l'actualité du judo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles