Judo - Grand Slam - Kazan - Grand Slam de Kazan : aucun français en quarts de finale jeudi

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Aucun des quatre Français engagés ce jeudi n'a franchi le cap des quarts de finale au Grand Slam de Kazan (Russie). Vendredi, les Bleus compteront notamment sur la double championne d'Europe Romane Dicko pour rattraper le coup. Au lendemain de la victoire en -57kg d'Hélène Receveaux et la 2e place d'Astride Gneto en -52kg, l'équipe de France n'a pas connu la même réussite, ce jeudi, lors du Grand Slam de Kazan (Russie). Pour sa première sortie internationale en -63kg (la catégorie de Clarisse Agbegnenou), Rania Drid a été battue au 2e tour par l'Allemande Martyna Trajdos, championne d'Europe en 2015. lire aussi Shirine Boukli 5e du Grand Slam de Kazan mais blessée En -73kg, Guillaume Chaine voulait marquer les esprits. Il a été éliminé aux pénalités par le Biélorusse Vadim Shoka, dès son premier combat, après 6 minutes 30 de lutte. Son compatriote Benjamin Axus a, lui, abandonné après moins d'une minute à cause d'une douleur au genou droit. Dicko et Clerget pour redonner le sourire aux Bleus vendredi ? En -81kg, catégorie où la France n'a toujours pas les points nécessaires pour obtenir un quota olympique à Tokyo, Alpha Djalo devait frapper fort. Las, même s'il a bien entamé son 3e tour face au Russe Aslan Lappinagov, il a fini par céder aux pénalités pendant le golden score. Ce vendredi, entrées en lice de Romane Dicko, la double championne d'Europe des +78kg, invaincue depuis novembre 2019, mais aussi d'Axel Clerget, doublé médaillé de bronze mondial en -90kg, de retour à la compétition après sa sévère commotion cérébrale subie lors du Masters de Doha (Qatar), mi-janvier. lire aussi Romane Dicko a hâte

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles