Judo/Jeux méditerranéens 2022: Mélanie Vieu, la fraîcheur d’une fille en or

© CNOSF/ KMSP

Mélanie Vieu est allée chercher la médaille d’or au judo dans la catégorie des moins de 48 kilos mercredi 29 juin. Ce titre à Oran lui donne de l’énergie pour continuer à progresser et pourquoi pas décrocher une place aux JO de Paris en 2024 ou de Los Angeles en 2028. En France, la concurrence dans le judo féminin est très relevée, surtout dans sa catégorie.

De notre envoyé spécial à Oran,

« Qu’importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse », écrivait Alfred de Musset. À Oran, la judokate française Mélanie Vieu, petite par la taille, mais grande par le talent, a obtenu une belle médaille d’or en moins de 48 kilos.

« Je savais qu’il y aurait un très bon niveau »

Après une victoire face à la Kosovare Erza Muminoviq pour son entrée en lice, elle a ensuite écarté l’Italienne Sofia Petitto sur ippon, avant de prendre le dessus face à la Serbe Milica Nikolic en finale. Fière d’avoir réussi son pari, ce petit de bout de femme a crié sa joie à qui voulait bien l’entendre, devant un public surchauffé.

« C’est vrai que l’on n’était pas nombreuse par rapport aux compétitions internationales habituelles. Mais il y avait du beau monde. Je savais qu’il y aurait un très bon niveau », explique Mélanie Vieu qui avait eu vent des deux premières médailles d’or françaises dans la matinée et qui voulait « faire pareil ».

La deuxième médaille d'or de sa carrière

Mélanie Vieu empoche donc sa première médaille d’or sur les Jeux méditerranéens et la deuxième de sa carrière. Elle avait été sacrée championne aux championnats d’Europe des moins de 23 ans en 2020 en Croatie. « L’attitude que j’ai eue aujourd’hui, je vais m’en servir de référence. Je ne vais rien lâcher. Je ne dois pas me satisfaire de ce résultat », dit-elle. C’est vrai, le niveau du judo français chez les féminines est très relevé.

Et prendre un ticket pour les Jeux de Paris restera compliqué pour Mélanie Vieu. « Je suis lucide. La championne d’Europe en titre en moins de 48 kilos est Française (Shirine Boukli). On est nombreuse. Mais j’aime me dépasser. Et si ce n’est pas Paris, ce sera Los Angeles. La plus forte de la catégorie méritera sa place. »

« J’aurai plein d’anecdotes à raconter »

En septembre 2021 à Zagreb, Mélanie Vieu avait remporté l’argent et le bronze au Portugal en janvier 2022, lors de Grand Prix. Oran est un peu une sorte de nouvelle satisfaction. À 23 ans, elle n’est pas lassée.

Mélanie Vieu a commencé le judo à 7 ans dans un village près de La Rochelle. « Si on m’avait dit que j’en serais là aujourd'hui, je ne l’aurais jamais cru. Je suis passionnée de judo et j’ai toujours eu autour de moi des personnes qui croient en moi. »

Toujours attirée par le sport, Mélanie Vieu savoure ce voyage à Oran où elle dit avoir rencontré des personnes attachantes. « C’est une belle expérience d’être ici. J’aurai plein d’anecdotes à raconter. Je suis heureuse d’avoir pu rencontrer d’autres délégations. Avec le Covid, on n’a pas eu l’occasion de sortir de notre bulle pendant longtemps, et ici cela a été possible. On a fait une visite de la ville et du Fort de Santa Cruz, c’est magnifique », sourit-elle. Son objectif atteint, elle va pouvoir retourner en France, continuer le judo et voir plus grand.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles