Judo - Mondiaux - Clarisse Agbegnenou en finale des Mondiaux, Alpha Djalo éliminé, n'ira pas aux JO

·2 min de lecture

Championne en titre, Clarisse Agbegnenou (-63 kg) s'est qualifiée ce mercredi pour la finale des Mondiaux de Budapest. Diminué par une blessure aux côtes, Alpha Djalo (-81 kg) a lui été battu précocement et ne participera pas aux JO de Tokyo. Clarisse Agbegnenou (-63kg) est plus que jamais en lice pour un cinquième titre mondial ce mercredi. Elle a parfaitement géré le bloc éliminatoire dans cette première partie de journée à Budapest, enchaînant les victoires par ippon. Pour son entrée en lice, la Française s'est d'abord débarrassée de la Danoise Laerke Olsen (travail au sol, osae komi). Puis après avoir reçu la première un shido contre la Sud-Coréenne Han Heeju, elle est venue à bout avec autorité de son adversaire (ippon, tani otoshi). lire aussi Résultats et tableau Elle a retrouvé en quart de finale la Cubaine Maylin del Toro Carvajal, n°11 au classement mondial, elle aussi battue après un travail au sol. Enfin, la championne du monde en titre a été davantage bousculée par la Néerlandaise Sanne Vermeer mais elle a fini par la battre sur étranglement suite à une liaison au sol. En finale, elle affrontera pour l'or la Slovène Andreja Leski (n°5 mondiale). lire aussi Clarisse Agbegnenou et Griedge Mbock : « Ça a été une année galère » Alpha Djalo « J'ai besoin de prendre du temps pour moi avant de repartir sur un autre cycle » Un peu plus tôt dans la matinée, Alpha Djalo (-81 kg) a connu une grosse désillusion. Lui qui espérait monter sur le podium pour avoir une chance de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo a été éliminé dès le premier tour de la compétition par le Sud-Coréen Lee Moon Jin. Bien parti dans le combat, il a été immobilisé au sol. « Je me suis cassé le cartilage des côtes il y a dix jours, a-t-il ensuite expliqué. J'ai bien commencé le match, mais je suis retombé sur ma côte. À partir de là, j'ai eu beaucoup trop mal pour continuer, ce qui explique que je suis tombé assez facilement et que je n'ai pas lutté au sol. » Djalo doit donc faire une croix sur les JO : « Aujourd'hui, c'est sûr que je ne les ferai pas. Je me suis battu toute l'année, j'ai eu pas mal de difficultés. J'ai besoin de souffler, de prendre du temps pour moi avant de repartir sur un autre cycle, mais là c'est difficile de se projeter plus loin. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles